NOUVELLES
09/07/2016 07:29 EDT | Actualisé 10/07/2017 01:12 EDT

Les troupes irakiennes ont repris une base aérienne au nord du pays

BAGDAD — Les troupes irakiennes sont parvenues samedi à reprendre une base aérienne du nord de l'Irak qui était contrôlée par le groupe armé État islamique —une «étape clé» dans l'opération de longue date pour chasser les extrémistes de Mossoul, a déclaré le premier ministre.

Dans un communiqué publié sur son site Internet, le premier ministre Haider al-Abadi a décrit la base aérienne de la ville de Qayara comme une «base importante pour libérer Mossoul», appelant ses habitants à «se préparer à la libération».

Mossoul, la deuxième plus grande ville en Irak, est située à environ 360 kilomètres au nord-ouest de Bagdad. Elle était tombée sous le contrôle du groupe armé État islamique en 2014, lorsque les extrémistes avaient réussi à s'emparer de plusieurs territoires dans le nord et l'ouest de l'Irak. À la fin du mois de mars, les troupes gouvernementales avaient lancé une opération visant à repousser les combattants dans le sud et l'est de la ville.

Mais la reprise de Mossoul elle-même ne devrait pas arriver de sitôt. Il s'agit d'une intervention titanesque pour les troupes irakiennes, même avec le soutien de la coalition internationale dirigée par les États-Unis et des combattants progouvernementaux.

Le groupe armé État islamique a été chassé de Falloujah le mois dernier deux ans après avoir pris le contrôle de la ville située à l'ouest de Bagdad. Malgré une série de défaites territoriales, les combattants contrôlent toujours de larges territoires en Irak.