NOUVELLES
09/07/2016 08:34 EDT | Actualisé 10/07/2017 01:12 EDT

Le Premier ministre indien rend hommage à Gandhi en Afrique du Sud

En visite en Afrique du Sud, le Premier ministre indien Narendra Modi a rendu hommage samedi au Mahatma Gandhi, qui y avait conçu sa doctrine de désobéissance civile non-violente.

M. Modi, arrivé jeudi soir en Afrique du Sud en provenance du Mozambique, effectue une tournée en Afrique qui le conduira également en Tanzanie et au Kenya. Cette visite est destinée à renforcer l'influence économique de New Delhi face au grand rival chinois, déjà solidement implanté sur le continent.

Après s'être entretenu vendredi avec le président sud-africain Jacob Zuma, M. Modi s'est rendu dans la province du KwaZulu-Natal (est), qui abrite la majeure partie des 1,3 million de personnes d'origine indienne en Afrique du Sud.

Le président indien a fait un court voyage symbolique en train, sur la ligne où Gandhi, alors jeune avocat indien de 24 ans, s'était fait expulser parce que non-blanc, après avoir refusé de quitter la première classe. Cet incident avait marqué le début de sa lutte contre l'oppression raciste, d'abord en Afrique du Sud pendant vingt ans puis en Inde, jusqu'à l'indépendance.

"C'est en Afrique du Sud que le Mahatma Gandhi a conceptualisé sa doctrine", avait rappelé M. Modi à plusieurs milliers de membres de la diaspora réunis dans un stade à Johannesburg vendredi soir.

A Durban (capitale du KwaZulu-Natal), le président indien a ensuite visité la communauté du Phénix fondée par Gandhi en 1904 et basée sur l'autosuffisance.

bur-lb/de/lp