NOUVELLES
09/07/2016 11:54 EDT | Actualisé 10/07/2017 01:12 EDT

Le FIJM se réjouit d'être parvenu à équilibrer son budget en 2016

MONTRÉAL — La haute direction du Festival international de jazz de Montréal a dressé un bilan fort positif de sa 37e présentation, qui prend fin samedi soir, se félicitant des performances des grosses pointures invitées et des membres de la relève pendant les onze jours de l'événement, tout en présentant un budget équilibré.

Le président-directeur général du festival, Jacques-André Dupont, avait une longue liste de «médailles d'or» à remettre à ces artistes qui ont livré une solide prestation alors que 800 concerts intérieurs et extérieurs étaient présentés, attirant quelque deux millions de visiteurs.

Il a fait allusion aux moments «magiques» lors de la prestation de Brian Wilson, le cofondateur des Beach Boys, du spectacle d'ouverture de Sharon Jones, qui a selon M. Dupont offert un spectacle «débordant de charisme» alors qu'elle suit des traitements de chimiothérapie, au concert de Rufus Wainwright en mode orchestre et à la prestation jazz du rockstar Jamie Cullum, sur la place des Festivals.

Du côté des locaux, les organisateurs ne pouvaient passer sous silence les adieux «inoubliables» du «roi du drum», Guy Nadon, et du pianiste Oliver Jones, qui ont été deux piliers de l'âme du Festival au fil des décennies.

Jacques-André Dupont a aussi relevé l'intérêt porté par le nouveau «Parc musical Rio Tinto» où les mélomanes en devenir ont montré que la relève jazz s'annonce solide en sol québécois.

Le budget du festival cette année atteindra l'équilibre budgétaire (28 millions $), les ventes de billets ayant été «avantageusement» comparables à celles de l'an passé.

Selon M. Dupont, en poste comme pdg depuis la fin 2015, les nombreux touristes, américains surtout, auront injecté des dizaines de millions de dollars dans l'économie locale.

Samedi soir, Florence K, sera en spectacle, l'un des derniers pour clore le festival. 

L'an prochain, le 38e FIJM se déroulera du 28 juin au 8 juillet. Il sera marqué par les festivités du 375e anniversaire de Montréal et du 150e anniversaire du Canada.

Sur le plan statistique, quelque 37 concerts ont été joués à guichets fermés dont ceux des Wynton Marsalis, Karen Young et Coral Egan, Christian Scott, et Champion et ses G-Strings.

Pas moins de 2019 musiciens et 595 membres d'équipe se sont pointés à Montréal. Vingt et une scènes accueillaient les artistes provenant de 30 pays.

Enfin, plus de 350 journalistes étaient accrédités, dont des représentants de 120 médias étrangers provenant de 12 pays.