NOUVELLES
07/07/2016 08:45 EDT

Arrestation en Allemagne d'un proche présumé d'Abdelhamid Abaaoud

Handout . / Reuters
An undated photograph of a man described as Abdelhamid Abaaoud that was published in the Islamic State's online magazine Dabiq and posted on a social media website. A Belgian national currently in Syria and believed to be one of Islamic State's most active operators is suspected of being behind Friday's attacks in Paris, acccording to a source close to the French investigation.

Un Algérien de 20 ans, présenté comme un proche d'Abdelhamid Abaaoud et soupçonné d'avoir fait partie du groupe État islamique (EI) en Syrie, a été interpellé en Allemagne, a indiqué jeudi le parquet fédéral.

Selon un communiqué de cette instance chargée en Allemagne des dossiers de terrorisme, l'homme, présenté comme «Bilal C.», a quitté «fin septembre 2014» l'Algérie pour se rendre via la Turquie en Syrie. Sur place, «au plus tard en décembre 2014», il a rejoint les rangs de l'EI pour y suivre «une formation au combat et au maniement des armes».

En juin 2015, Abdelhamid Abaaoud, considéré comme l'organisateur des attaques qui ont fait 130 morts en novembre dernier à Paris, l'a chargé de partir en reconnaissance «sur la route des Balkans», alors principal itinéraire emprunté par des centaines de milliers de réfugiés pour gagner l'Europe, avec un intérêt appuyé pour «les contrôles frontaliers et les possibilités de passages aux frontières», selon le parquet allemand.

Le suspect a ainsi quitté la Syrie en juin 2015 pour gagner la Turquie, puis la Grèce, la Serbie, la Hongrie et enfin l'Autriche, informant tout au long de son parcours Abaaoud, tué le 18 novembre 2015 lors d'une opération de police à Saint-Denis, près de Paris.

Plusieurs des membres du commando responsable des attentats de Paris sont soupçonnés d'être venus en France en se faisant passer pour des réfugiés via la route des Balkans, depuis la Turquie.

«L'accusé a aussi tenu informé pendant son voyage vers l'Europe de l'Ouest Ayoub El Khazzani», un Marocain de 25 ans qui avait ouvert le feu avec une Kalachnikov dans un Thalys Amsterdam-Paris en août 2015, avant d'être maîtrisé par plusieurs passagers.

Bilal C. est arrivé en Allemagne en août 2015, précise le Parquet fédéral, selon lequel «il n'y a aucun élément permettant d'affirmer qu'il a été actif pour le compte de l'EI» depuis en Allemagne.

Déjà incarcéré dans le cadre d'une autre affaire, il va être présenté jeudi au juge chargé d'enquêter sur ce dossier terroriste, ajoute le Parquet.

VOIR AUSSI :

Galerie photo Attentats de Paris du 13 novembre 2015 Voyez les images