NOUVELLES
06/07/2016 07:49 EDT | Actualisé 07/07/2017 01:12 EDT

Wimbledon - Federer revient de loin pour s'offrir une 11e demi-finale

Roger Federer, N.3 mondial et septuple lauréat du tournoi, a renversé la situation contre le Croate Marin Cilic (13e) pour l'emporter en cinq sets (6-7 (4/7), 4-6, 6-3, 7-6 (11/9), 6-3) et accéder mercredi aux demi-finales de Wimbledon.

Le Suisse a dû effacer trois balles de match et s'en est sorti de justesse en négociant mieux les points-clés que le lauréat de l'US Open 2014, lors de l'un des plus beaux matches du tournoi achevé en 3h17.

En quête d'un 18e trophée majeur, il a remporté au passage un 307e match en Grand Chelem, battant ainsi le record absolu qu'il partageait depuis lundi avec l'Américano-tchèque Martina Navratilova.

En accédant à une 11e demi-finale à Londres, il a par ailleurs égalé une autre légende du tennis, l'Américain Jimmy Connors.

Mais pour arriver à ses fins, Federer a beaucoup souffert sur un "Centre court" baigné de soleil. Cilic l'avait surclassé lors de leur dernier duel, en 2014 en demi-finales de l'US Open, avant de battre le Japonais Kei Nishikori en finale et de soulever son trophée majeur.

Avec son redoutable service (23 aces contre 27 pour Federer), sa longueur de balle et son agressivité des deux côtés, le géant d'1,98 m a fait frissonner pendant presque tout le match le public qui avait pris fait et cause pour Federer, l'un de ses deux "chouchous" avec le Britannique Andy Murray.

Mis sous pression sur son service, Federer n'était pas à la hauteur dans les deux premiers sets. La situation s'est gâtée dans le troisième acte lorsque le maestro helvète a dû effacer trois balles de break à 3-3, avant d'empocher ce set.

La situation s'est compliquée davantage dans la quatrième manche où Federer a donc dû sauver trois balles de match, dont une dans un tie-break étourdissant de suspense.

Une fois ces moments difficiles passés, Federer était plus sûr de son jeu et a fait pression sur Cilic, qui n'arrivait plus à obtenir de balle de break. Le Croate a fini par céder sa mise en jeu (5-3) après une attaque croisée en coup droit qui échouait de quelques centimètres dans le couloir.

Federer était alors récompensé de son beau travail défensif et n'avait plus qu'à conclure sur le jeu suivant.

Il affrontera le Canadien Milos Raonic (7e), vainqueur un peu plus tôt de l'Américain Sam Querrey (41e), pour une place en finale.

ll/dmk