NOUVELLES
06/07/2016 10:11 EDT | Actualisé 06/07/2016 10:57 EDT

Trois astronautes ont décollé vers l'ISS à bord d'un nouveau Soyouz

ASSOCIATED PRESS
U.S. astronaut Kate Rubins, left, Russian cosmonaut Anatoly Ivanishin, centre, and Japanese astronaut Takuya Onishi, members of the main crew of the expedition to the International Space Station (ISS), walk to report to members of the State Committee prior to the launch of Soyuz MS space ship at the Russian leased Baikonur cosmodrome, Kazakhstan, Thursday, July 7, 2016. (Shamil Zhumatov/Pool Photo via AP)

Deux astronautes et un cosmonaute ont décollé dans la nuit de mercredi à jeudi depuis le Kazakhstan à bord d'un tout nouveau Soyouz vers la Station spatiale internationale (ISS).

Le cosmonaute russe Anatoli Ivanichine et les astronautes américaine Kathleen Rubins et japonais Takuya Onishi ont décollé pour une mission de quatre mois depuis le cosmodrome de Baïkonour à 1H36 GMT jeudi. "Et décollage!", a commenté un membre de la Nasa, qui retransmettait le décollage au Kazakhstan.

Le lancement a été retardé de plus de deux semaines, en raison de tests supplémentaires menés par des responsables russes sur la capsule.

L'appareil amélioré est équipé d'un nouveau système de navigation, de protections plus résistantes et de cellules plus nombreuses sur les panneaux solaires.

Kate Rubins, rattachée à la Nasa, sera la première femme à rejoindre l'ISS depuis que l'Italienne Samantha Cristoforetti est rentrée en juin 2015 d'une mission de 199 jours, un record pour une femme.

Cette biologiste, qui a rejoint le programme en 2009, sera également la première à séquencer de l'ADN dans l'espace pendant sa mission.

Takuya Onishi est le 11e Japonais à voyager dans l'espace.

Anatoli Ivanichine a déjà passé 165 jours dans l'espace, depuis sa première mission dans l'ISS en 2011 et 2012.

L'ISS tourne autour de la Terre à une vitesse d'environ 28.000 km/h, depuis 1998.

Voir aussi:

Galerie photo Les Canadiens dans l'espace Voyez les images