NOUVELLES
06/07/2016 10:31 EDT | Actualisé 07/07/2017 01:12 EDT

Tour de France - 5e étape: déclarations

Thomas De Gendt (BEL/Lotto), 2e de l'étape et prix de la combativité: "J'ai essayé de rester avec Van Avermaet le plus longtemps possible mais j'ai fini par craquer. L'étape a été très dure. Nous avons parlé tous les deux dans l'échappée car Grivko ne voulait pas relayer. Mais, à la fin, il était plus fort que moi. J'aime bien avoir ce maillot (de meilleur grimpeur) mais, non, je n'aime pas trop grimper."

Vincenzo Nibali (ITA/Astana), 68e de l'étape: "Les jambes ne tournaient pas très bien, j'ai laissé aller. C'est Fabio (Aru) qui compte, les rôles sont clairs. Je suis sur le Tour pour l'aider et progresser physiquement."

Peter Sagan (SVK/Tinkoff), 110e de l'étape et maillot vert: "J'aurais pu tenter de tenir plus longtemps mais ça n'aurait pas eu vraiment de sens. En début d'étape, j'ai essayé de partir dans l'échappée. On ne m'a pas laissé faire. La journée a été très chaude. L'objectif maintenant? Le maillot vert, mais je vais chercher aussi une autre victoire d'étape."

jm/pel