NOUVELLES
06/07/2016 07:43 EDT | Actualisé 07/07/2017 01:12 EDT

Soupçons d'ententes entre compagnies ferroviaires autrichienne, slovaque et tchèque

La Commission européenne a conduit des perquisitions en Autriche, en République tchèque et en Slovaquie auprès de différents opérateurs ferroviaires soupçonnés de pratiques anticoncurrentielles, a-t-on appris mercredi de sources officielles.

Dans un communiqué, la Commission, gardienne de la concurrence dans l'UE, a indiqué avoir procédé à des inspections le 28 juin dernier, s'inquiétant de potentiels accords entre opérateurs pour empêcher l'arrivée sur les marchés de nouveaux concurrents.

Les chemins de fer autrichiens, l'opérateur historique ÖBB, ont confirmé à l'AFP que "des contrôles" avaient été effectués la semaine dernière, affirmant "coopérer étroitement avec la Commission".

L'autorité slovaque de la concurrence a également confirmé des perquisitions, sans toutefois dévoiler aucun détail.

La Commission européenne précise dans son communiqué que les perquisitions sont une étape préliminaire à l'ouverture d'une enquête qui "ne préjuge en rien de la culpabilité des entreprises concernées".

clp/zap/ams/pjl