NOUVELLES
06/07/2016 10:28 EDT | Actualisé 07/07/2017 01:12 EDT

Québec met sous tutelle l'Ordre des ingénieurs

Le gouvernement de Philippe Couillard place immédiatement sous tutelle l'Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ). Le décret du Conseil des ministres à cet effet est tombé mercredi, en début d'après-midi.

Par communiqué, le gouvernement a fait savoir que « cette décision est basée sur les rapports et avis de l'Office des professions du Québec, qui suit de près l'évolution de la situation et qui accompagne l'Ordre depuis 2014 ».

« Afin de permettre à l'Ordre des ingénieurs de reprendre ses lettres de noblesse, le gouvernement est d'avis qu'il est préférable de lui désigner des administrateurs pour accompagner le conseil d'administration dans le redressement durable de la situation et de la gouvernance de l'Ordre », souligne la ministre responsable de l'application des lois professionnelles, Stéphanie Vallée.

L'Ordre des ingénieurs doit réagir sous peu à cette mise sous tutelle.

L'Office des professions a observé « plusieurs lacunes [...] tant dans la gouvernance que dans la régie interne de l'OIQ », précise encore le communiqué gouvernemental.

Des efforts insuffisants

En point de presse mercredi, la ministre responsable de l'application des lois professionnelles du Québec a déclaré que « malgré les efforts qui ont été mis de l'avant, il y a encore énormément de travail qui doit être fait pour assurer que l'Ordre des ingénieurs puisse assurer sa mission première qui est la protection du public, assurer les inspections professionnelles, permettre au syndic de jouer pleinement son rôle ».

D'ajouter Stéphanie Vallée : « Les administrateurs vont pouvoir accompagner la nouvelle présidente dans son objectif de remettre l'Ordre sur ses pieds ».