NOUVELLES
06/07/2016 13:56 EDT | Actualisé 07/07/2017 01:12 EDT

Mensonges, déni et nudité à Bromont!

C'était soir de première médiatique hier à Bromont pour la pièce Deux hommes tout nus.

Une critique d'Anik Moulin

Je sais que la question vous brûle les lèvres. Voit-on de la nudité? La réponse est oui! Toutefois, les fesses sont, finalement, bien accessoires. Les mensonges et le déni sont véritablement au coeur de cette comédie qui part en lion.

On suit Alain, un avocat marié et fidèle à sa douce. Il se réveille un matin nu comme un ver chez lui en compagnie... d'un associé. Les deux hommes n'y comprennent rien et n'ont aucun souvenir. Imaginez la stupeur.

Henri Chassé incarne le personnage d'Alain et Danielle Proulx interprète sa femme, qui surprend les deux hommes nus dans son salon.

L'associé d'Alain se nomme Nicolas Rioux. Il est interprété par Marc St-Martin. Un brillant comédien originaire de Sherbrooke.

Bernard Fortin signe une mise en scène drôlement efficace, très rythmée. C'est également lui qui a adapté la pièce de théâtre française. Le comédien a bien dirigé sa troupe. Voilà une comédie divertissante comme tout. Plusieurs répliques sont succulentes. Dans la salle, les rires fusent la plupart du temps. Ça fait un bien fou!

C'est une comédie suspense. On veut comprendre, on se pose mille et une questions. On se demande surtout quel sera donc le dénouement de cette farce. Malheureusement, la fin est décevante. Parce qu'on reste sur notre faim! Trop de questions demeurent en suspens et l'interprétation devient trop vaste.

Ne boudez pas votre plaisir pour autant. C'est une solide performance d'acteurs. Deux hommes tout nus est présentée jusqu'au 27 août au Théâtre Juste pour rire de Bromont.