NOUVELLES
06/07/2016 05:43 EDT | Actualisé 07/07/2017 01:12 EDT

Le déficit du commerce s'est situé à 3,3G$ en mai, malgré l'incendie à Fort McMurray

OTTAWA — Statistique Canada a indiqué mercredi que le déficit du commerce de marchandises du pays s'est élevé à 3,3 milliards $ en mai, tandis que les exportations de pétrole brut et bitumineux ont affiché une hausse malgré les feux de forêt en Alberta.

Les économistes anticipaient plutôt un déficit de 2,7 milliards $, avance Thomson Reuters.

Les exportations totales ont chuté de 0,7 pour cent, se chiffrant à 41,1 milliards $ en mai. En excluant l'exportation de produits énergétiques, le recul est de 1,8 pour cent.

Les importations ont diminué de 0,8 pour cent, atteignant 44,4 milliards $.

Ces chiffres donnent un premier aperçu de l'impact de l'incendie de Fort McMurray, en Alberta, sur l'économie canadienne.

Selon le rapport publié mercredi, les exportations de produits énergétiques ont affiché une hausse de 7,1 pour cent pour atteindre 5,3 milliards $ en mai, alors que des prix plus élevés ont compensé pour la baisse généralisée des volumes.

Statistique Canada affirme que les exportations de pétrole brut et bitumineux — qui ont crû de 10,5 pour cent pour se chiffrer à 3,8 milliards $ — ont été le principal facteur de cette hausse, surtout grâce à l'augmentation des prix de 9,9 pour cent. Les volumes se sont également accrus de 0,6 pour cent, malgré l'incendie de Fort McMurray qui a causé l'évacuation de la ville ainsi que la fermeture de quelques sites d'exploitation des sables bitumineux.

Selon l'agence fédérale, des données provisoires soutiennent que l'activité des raffineries canadiennes a ralenti en mai, rendant du pétrole brut disponible pour l'exportation. Le déficit restant aurait été principalement effacé par un prélèvement sur les stocks de pétrole brut de l'Alberta.