NOUVELLES
06/07/2016 12:08 EDT | Actualisé 07/07/2017 01:12 EDT

L'ex-vice-présidente de Roche, France Michaud, écope de 18 mois de prison

L'ancienne vice-présidente du groupe Roche, France Michaud, a été condamnée mercredi, au palais de justice de Joliette, à 18 mois d'emprisonnement pour sa participation à un stratagème d'octroi et de partage de contrats publics en lien avec l'usine de traitement des eaux de Boisbriand.

Accusée de fraude, de complot pour fraude, d'abus de confiance et d'aide à l'abus de confiance, elle avait été reconnue coupable pour tous les chefs d'accusation dont elle faisait l'objet, sauf un, le 15 septembre dernier.

L'ex-maire de Boisbriand Robert Poirier avait été condamné en mai dernier à la même peine d'un an et demi de prison.

Ce procès était le premier relié aux enquêtes de l'UPAC sur le financement des partis municipaux par des firmes de génie-conseil.

Les faits reprochés aux deux personnes s'étaient déroulés entre janvier 2000 et août 2008.

Le procès, qui devait s'amorcer en mars 2014, a connu de multiples rebondissements et s'est heurté à de nombreux obstacles avant de se mettre finalement en branle en janvier 2015.