NOUVELLES
06/07/2016 11:07 EDT | Actualisé 07/07/2017 01:12 EDT

Jason Kenney se lance en politique provinciale pour réunir la droite albertaine

CALGARY — Le député conservateur fédéral Jason Kenney veut diriger le Parti progressiste-conservateur de l'Alberta et réunir les partis de droite de la province avant les prochaines élections.

L'ancien ministre sous Stephen Harper croit qu'il est essentiel que les progressistes-conservateurs et le parti Wildrose mettent leurs divergences de côté s'ils veulent prendre le pouvoir. L'Alberta est actuellement dirigée par les néo-démocrates de Rachel Notley.

L'annonce de la candidature de M. Kenney à Calgary, mercredi, n'est pas vraiment une surprise. Depuis des mois, des rumeurs laissaient entendre qu'il retournerait dans sa province natale pour tenter une réunification des progressistes-conservateurs, considérés comme modérés, et le Wildrose, jugé plus radical.

Les progressistes-conservateurs albertains ont été relégués au rang de troisième parti après les élections de mai 2015 et n'ont pas de chef permanent depuis.

L'ex-ministre fédéral Jim Prentice, qui a mené le Parti progressiste-conservateur vers sa première défaite en plus de 40 ans, a annoncé sa démission au terme de la soirée électorale.