NOUVELLES
06/07/2016 03:41 EDT | Actualisé 07/07/2017 01:12 EDT

Iran: quatre garde-frontières tués à la frontière pakistanaise

Quatre garde-frontières iraniens ont été tués dans un accrochage avec des rebelles armés à la frontière pakistanaise, ont rapporté mercredi les médias iraniens.

Les affrontements ont eu lieu mercredi dans la région de Rask, située dans la province de Sistan-Balouchistan à la frontière pakistanaise, ont affirmé les médias iraniens sans donner plus de détails.

A la mi-juin, la télévision d'Etat avait rapporté la mort de cinq "terroristes" jihadistes armés ainsi que d'un policier lors d'un accrochage dans la région de Khash (sud-est).

Selon les médias iraniens, ces jihadistes étaient membres du groupe extrémiste Jaïsh al-Adl qui a commis ces dernières années plusieurs attentats dans la province de Sistan-Balouchistan (sud-est de l'Iran). Téhéran accuse ce groupe, d'être lié à Al-Qaïda et de s'infiltrer en Iran depuis le Pakistan.

L'Iran, dont la population est à plus de 90% chiite, compte aussi des minorités sunnites dans certaines provinces frontalières, notamment au Kurdistan, (nord-ouest) Sistan-Baloutchistan et au Khuzistan (sud-ouest).

Dans la région à majorité kurde, frontalière avec le Kurdistan irakien, plusieurs accrochages avec des rebelles armés kurdes ont fait depuis la mi-juin 39 morts, 33 rebelles et six militaires iraniens.

sgh/hj