NOUVELLES
06/07/2016 06:12 EDT | Actualisé 07/07/2017 01:12 EDT

GP d'Autriche - La crevaison de Vettel provoquée "par un débris"

La crevaison spectaculaire de Sebastian Vettel (Ferrari) au 27e tour du Grand Prix d'Autriche de Formule 1, dimanche, a été provoquée "par un débris", a indiqué mercredi le manufacturier italien Pirelli.

"Les quelques restes du pneu en question, et la comparaison avec d'autres pneus utilisés pendant la course, n'ont révélé aucun signe d'usure ou de défaut de structure dans ce pneu arrière droit", explique le fournisseur exclusif des pneus de F1.

"En conséquence, le problème (la crevaison, ndlr) semble avoir été causé par un débris qui a détruit le pneu", conclut Pirelli.

Le pneu arrière droit du quadruple champion du monde allemand avait explosé en pleine ligne droite des stands, puis Vettel avait réussi à éviter de taper dans le rail de sécurité. Sa monoplace s'était alors immobilisée et la voiture de sécurité avait neutralisé la course jusqu'au 32e tour.

La course a finalement été remportée par Lewis Hamilton (Mercedes) devant Max Verstappen (Red Bull-TAG Heuer)et Kimi Räikkönen (Ferrari).

dlo/sac

FERRARI NV

PIRELLI & C. SPA