NOUVELLES
06/07/2016 09:32 EDT | Actualisé 07/07/2017 01:12 EDT

Expo de Milan: 11 arrestations dans une affaire de corruption reliée à la mafia

ROME — Onze personnes ont été arrêtées par la police italienne dans le cadre d'une enquête pour corruption et blanchiment d'argent reliée à la mafia sicilienne et à des contrats de construction octroyés à l'occasion de l'exposition internationale de Milan, en 2015.

La juge Maria Cristina Mannocci a écrit que les patrons des entreprises, des gestionnaires et des comptables ont fermé les yeux sur les malversations.

Des procureurs ont révélé, lors d'une conférence de presse à Milan, que les autorités ont saisi cinq millions d'euros en avoirs, dont 400 000 euros en liquide. Cet argent aurait été en voie d'être blanchi.

Les suspects sont notamment accusés d'évasion fiscale, de blanchiment d'argent, de détournement de fonds et, dans deux cas, d'avoir aidé la Cosa Nostra.

Les procureurs ont expliqué que de fausses factures étaient utilisées pour blanchir des gains illicites. L'enquête a des ramifications jusqu'à l'étranger et se poursuit. Les autorités croient que des pots-de-vin ont été versés pour obtenir certaines sous-traitances pour la construction de quelques pavillons de l'exposition.

Un procureur a dit que l'enquête démontre que la mafia sicilienne, la Cosa Nostra, est active dans le nord de l'Italie, et non seulement la 'ndrangheta calabraise.

Les responsables de l'exposition de Milan ne sont pas mis en cause.