NOUVELLES
06/07/2016 13:13 EDT | Actualisé 07/07/2017 01:12 EDT

Euro 2016 - Portugal-Pays de Galles : Ronaldo décisif, Bale non

L'un a été décisif, l'autre pas: avec un but et une passe décisive, Cristiano Ronaldo a marqué de son empreinte cette demi-finale contre le Pays de Galles (2-0), alors que Gareth Bale, malgré une activité de tous les instants, n'a rien pu faire.

. TOPS

CRISTIANO RONALDO: UN BUT, UNE PASSE, UN RECORD. Un match complet, voire parfait. L'attaquant du Real Madrid a ouvert la marque en reprenant de la tête un centre de la gauche de Raphaël Guerreiro après un corner joué à deux avec Joao Mario (50). Il a ensuite contribué au deuxième but portugais car c'est sur l'un de ses tirs que Nani s'est montré opportuniste en déviant le ballon dans la cage de Wayne Hennessey (53). Avec son but, Ronaldo égale le record de buts marqués en phase finale de l'Euro (9) détenu par Michel Platini sur un seul tournoi contre quatre pour le Portugais. Il aurait pu porter le score à 3-0 à la 86e minute mais il s'est retrouvé trop excentré après son duel avec le gardien.

GUERREIRO TRES ACTIF. L'ex-Lorientais et futur arrière gauche du Borussia Dortmund a réussi son match. Il a délivré un centre décisif pour le premier but de Ronaldo, et dans son couloir gauche, il s'est toujours montré actif.

EFFICACITE DES JOUEURS MAJEURS. C'est sans doute la force de cette équipe: Cristiano et Nani répondent présents sur les grands rendez-vous. Malgré la faible animation offensive du Portugal notamment en première période, ils ont fait basculer le match en trois minutes. Nani, qui a marqué trois buts dans le tournoi, soit autant que Ronaldo, aurait même pu porter le score à 3-0 sur un très bon tir relâché par Wayne Hennessey (65). Même avec peu d'occasions, les joueurs majeurs représentent un danger permanent.

. FLOPS

RENATO SANCHES A COTE. Sous les projecteurs depuis son but en quarts de finale contre la Pologne, le jeune milieu Renato Sanches (19 ans) a visiblement encore un peu de marge de progression. Il s'est plutôt montré décevant, notamment sur la première période au cours de laquelle il a perdu de nombreux ballons. Alors que le Portugal menait 2-0, il a été un peu plus à son aise mais la pression sur l'entrejeu n'était plus la même. Remplacé par André Gomes (74).

GARETH BALE S'EST PROGRESSIVEMENT ETEINT. Le pays de Galles attendait beaucoup de sa star.. Peut-être trop. L'attaquant du Real a pourtant très bien débuté son match avec trois belles actions à son actif. Il a tiré au dessus après un corner (19) avant qu'Andy King ne manque de justesse de reprendre l'un de ses centres (21). Enfin, Rui Patricio s'est interposé sur une bonne tentative après un bon raid du Gallois (22). Même s'il a été l'animateur de la réaction galloise, il n'a plus été dangereux avant un bon tir en fin de partie sur lequel Rui Patricio s'est difficilement interposé (81). Averti à la 89e minute pour jeu dangereux sur Cedric Soares.

JOE ALLEN NEUTRALISE AU MILIEU. A l'image de l'équipe, il n'a pas eu son rayonnement ni son influence habituels dans l'entrejeu gallois. Averti très rapidement (8), il a été en difficulté face au duo formé par Adrien Silva et Danilo notamment dans ses transmissions. Il aurait même dû recevoir un second avertissement dans le temps additionnel pour une vilaine faute sur Ricardo Quaresma (90+2).

fjt/cto