NOUVELLES
06/07/2016 13:45 EDT | Actualisé 07/07/2017 01:12 EDT

Euro-2016 - Le Portugal en finale: "Cette année on sera champion" espère Lisbonne

"On mérite la victoire. Cette année on sera champion": après la qualification du Portugal pour la finale de l'Euro-2016, les supporteurs massés dans la fan zone de la célèbre place du Commerce à Lisbonne espèrent désormais un sacre de leur Selecçao dimanche au Stade de France.

Dès le coup de sifflet final, des dizaines de milliers de fans, installés devant un écran géant qui surplombait la place, ont commencé à fêter bruyamment le triomphe de leur équipe, et un concert de klaxons a retenti dans les rues de Lisbonne.

L'objectif de toute une nation où le football est roi: exorciser dimanche, au Stade de France, le traumatisme de la finale de l'Euro perdue en 2004 par le pays organisateur contre la surprenante Grèce (1-0), qui avait laissé en larmes Ronaldo, l'icône nationale.

"Emmenez-nous jusqu'en finale! C'est ce que réclament onze millions de Portugais", avait titré dans la matinée le journal sportif Record. Désormais, c'est chose faite.

"Allez le Portugal!" n'arrêtaient pas de scander les adeptes de la Selecçao pendant le match retransmis Place du Commerce et dans d'autres fan zones du pays, en entonnant "a Portuguesa", l'hymne national, et en agitant des drapeaux aux couleurs nationales, vert et rouge.

"On mérite la victoire. Cette année on sera champions", a tranché, confiante, Maria Beatrix Fernandes, jeune supportrice de 14 ans.

"Ils ont fait preuve d'une immense énergie depuis le début et ça a payé! La première période était frustrante, mais ça valait le coup d'attendre", a nuancé Jorge Novo, 38 ans.

Les supporters s'enflammaient dès la première apparition sur l'écran de Cristiano Ronaldo, et mêmes les tentatives ratées ont été applaudies.

Cristiano Ronaldo a ouvert le score pour le Portugal à Lyon, égalant le record de buts dans l'histoire de l'Euro (9) détenu par Michel Platini.

"Quand il a sauté pour marquer le premier but, on a bien vu que c'est le meilleur joueur du monde", s'est exclamée Maria Silva, une institutrice de 43 ans.

Le Portugal affrontera en finale le gagnant de l'autre demi-finale entre l'Allemagne et la France, programmée jeudi soir au stade Vélodrome de Marseille.

bh/tba