NOUVELLES
06/07/2016 04:55 EDT | Actualisé 07/07/2017 01:12 EDT

Euro-2016/Allemagne-France - Lloris: "ce genre de match permet d'écrire l'histoire"

La demi-finale de l'Euro-2016 entre l'Allemagne et la France, jeudi à Marseille, est le "genre de match" qui "permet d'écrire l'histoire", a estimé Hugo Lloris, le gardien et capitaine des Bleus qui sent son équipe "prête à se surpasser".

Q: Deux ans après la défaite (1-0) en quart de finale du Mondial, êtes-vous animés par un sentiment de revanche ?

R: "Le sentiment est différent selon les personnes. Pour ma part, ce qui s'est passé appartient au passé. Là c'est une compétition différente, c'est l'Euro, on aura à coeur de gagner, de tout mettre en oeuvre pour créer l'exploit. Le public sera derrière nous, on espère vivre un moment intense. Quel que soit le lieu, le fait d'évoluer en France nous fait ressentir cet engouement, mais à Marseille ça reste particulier, la ville a de la ferveur, du caractère. J'espère que ça nous aidera à élever notre niveau vendredi."

Q: Une victoire pourrait être l'occasion de laisser une trace pour votre génération ?

R: "C'est difficile de faire du football-fiction. Jusqu'à présent, on réalise un très bon tournoi, on a évité les pièges. Ce genre de match contre une grande nation du football doit nous permettre d'écrire l'histoire, comme les autres générations auparavant. On joue les champions du monde en titre. Mais le groupe est serein par rapport à tout ça. Les Allemands ont un statut par leurs performances et leur sacre au Brésil. Mais on ne pense pas à savoir qui est favori, on a envie de bien faire."

Q: Vous attendez-vous à un match surtout tactique ?

R: "On n'a pas travaillé tactiquement encore, mais on a des bases sur lesquelles s'appuyer. Mais quels que soient les joueurs ou le système, il sera important de croire en nous. Le mental sera important demain. On est proche de la fin de la compétition, les organismes sont fatigués. La tête prendra le dessus. Il va falloir se surpasser pour réaliser l'exploit. Je sens l'équipe prête pour ça. Je ne sais pas si c'est le fait de jouer en France, mais il y a cette étincelle qui nous guide depuis le début..."

Propos recueillis en conférence de presse

nip/adc