NOUVELLES
04/07/2016 04:49 EDT

Le New York Times publie un texte et un graphique surprenants sur la ville canadienne de Dildo

Il existe, à Terre-Neuve-et-Labrador, un petit village connu surtout à cause de son nom. Il s'appelle Dildo.

(Si vous ne comprenez pas pourquoi c'est drôle, sachez que «dildo» est le mot anglais pour «godemichet». Si vous ne savez pas ce qu'est un godemichet, on vous invite à faire vos recherches à ce sujet.)

Le New York Times a décidé de consacrer un court texte à Dildo lundi, parce qu'au fond, pourquoi pas? Le village de 1200 âmes a donc fait le tour du Web.

L'image accompagnant l'article sur Twitter est peut-être appropriée, mais elle est aussi surprenante, venant d'un média aussi sérieux que le Times. Jugez-en par vous-même.

Eh oui.

Les réactions ont été partagées. Des lecteurs du quotidien qui a remporté de nombreux Pulitzer à travers les années se demandaient s'il s'agissait d'une blague, voire d'une parodie du compte du NYT.

Et d'autres, bien entendu, ont trouvé la chose tout simplement hilarante.

«Le graphique est tellement "non-Times" que ça m'a fait rire.»

«Il a fallu que je vérifie deux fois pour être sûr que ce n'était pas un compte satirique.»

«Wow, toute une flèche!»

Le texte raconte l'histoire et l'origine du nom de la ville, en parlant entre autres du festival «Dildo Days», qui célèbre l'héritage de pêche et de chasse à la baleine de l'endroit.

On apprend aussi qu'un électricien a voulu changer le nom dans les années 1990, mais que ses concitoyens n'ont rien voulu savoir. «Dildo» était devenu une source de fierté.

Cet article initialement publié sur le HuffPost Canada a été traduit de l'anglais.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les meilleures villes où vivre au Canada selon MoneySense Voyez les images