NOUVELLES
04/07/2016 02:44 EDT

Federer et les soeurs Williams s'invitent aux quarts de finale à Wimbledon

Courtoisie

Qualifié pour les quarts de finale sans avoir cédé un set, tout semble facile pour Roger Federer alors qu'il est en quête d'un huitième titre record à Wimbledon. De son côté, Serena Williams a retrouvé son autorité sur le court alors qu'elle vise un septième championnat au All England Club.

Federer a écarté l'Américain Steve Johnson, 29e joueur mondial, 6-2, 6-3, 7-5, égalant le record de l'ère professionnelle de Jimmy Connors en s'assurant un laissez-passer pour son 14e quart de finale à Londres.

Visiblement frais et dispos après deux jours de repos, Federer a brisé Johnson cinq fois et s'est montré en contrôle tout au long du match qui a duré un peu plus de 90 minutes, l'une des 16 rencontres de quatrième ronde à l'horaire de la journée.

"Je ne pense pas que c'était aussi facile que cela a paru", a nuancé Federer, troisième tête de série.

Federer n'avait pas joué depuis vendredi et il a été en mesure de se reposer pendant le week-end pendant que le tournoi a récupéré les retards accumulés en raison de la pluie de la première semaine.

"Je n'aurais jamais imaginé gagner mes quatre premiers matchs en trois sets. Je suis donc très heureux, a ajouté le Suisse. Les matchs ont peut-être été difficiles, mais le repos entre est formidable."

Pour Williams, le match a tourné en sa faveur une fois que le toit du court central a été fermé. Elle a gagné les neuf derniers jeux pour vaincre Svetlana Kuznetsova 7-5, 6-0 et atteindre les quarts de finale pour la 12e fois.

Avec Kuznetsova servant pour le set, Williams a obtenu le bris pour créer l'égalité 5-5. Le jeu a ensuite été interrompu pendant presque 30 minutes pendant que le toit rétractable était fermé.

Quand le match a repris, Kutznetsova n'a pas gagné un seul jeu. Williams a gagné 24 des 29 points au deuxième set et elle a terminé avec un avantage de 43-8 pour les coups vainqueurs.

"C'était vraiment ardu sur le court, a déclaré Williams. Même s'il ne pleuvait pas fort, le gazon était couvert de rosée. Vous pouvez chuter très facilement."

La prochaine adversaire de Williams sera la Russe Anastasia Pavlyuchenkova (no 21), qui disputera son premier quart de finale à Wimbledon après avoir défait CoCo Vandeweghe (no 27) 6-3, 6-3.

La soeur de Serena, la quintuple championne Venus, a obtenu son billet pour les quarts de finale pour la première fois depuis 2010, disposant de Carla Suarez Navarro 7-6 (3), 6-4.

Disputant son 19e Wimbledon et joueuse la plus âgée du tableau, Venus, 34 ans, a gagné le titre pour la dernière fois en 2008. Elle sera confrontée à Yaroslava Shvedova.

À égalité avec Sampras et Renshaw

Son succès a offert à Federer une 306e victoire en Grand Chelem et il se retrouve pour une 48e fois en quarts de finale d'un tournoi majeur, à trois victoires de devenir le premier joueur masculin à gagner huit titres à Wimbledon. Il est sur un pied d'égalité avec Pete Sampras et William Renshaw avec sept.

"Vous pouvez toujours perdre le tournoi lors de la première semaine, mais jamais le gagner, a précisé Federer. J'ai donc fait beaucoup de bonnes choses la première semaine et, à partir de maintenant, vous voulez vraiment, ou vous devez, commencer à jouer votre meilleur tennis."

Federer fera maintenant face à Marin Cilic, no 9, qui a accédé aux quarts de finale à la suite du forfait du Japonais Kei Nishikori, blessé. Cilic menait 6-1, 5-1 quand Nishikori, no 5, a abdiqué.

Le Croate de six pieds six a vaincu Federer en demi-finales des Internationaux des États-Unis en 2009, tournoi qu'il avait remporté pour son seul titre en Grand Chelem.

"Il m'a servi toute une leçon en demi-finales des Internationaux des États-Unis il y a quelques années. J'espère donc lui remettre la politesse", a dit Federer

Sam Querrey, le tombeur du no 1 mondial Novak Djokovic en troisième ronde samedi, a confirmé sa présence en quarts de finale d'un tournoi du Grand Chelem pour la première fois. L'Américain, 28e tête d'affiche, a réussi 23 as et il a défait Nicolas Mahut 6-4, 7-6 (5), 6-4.

Querrey est le premier Américain à se qualifier pour les quarts de finale à Wimbledon depuis Mardy Fish en 2011, et le premier à aller aussi loin en Grand Chelem depuis John Isner et Andy Roddick aux Internationaux des États-Unis en 2011.

Au tableau féminin, Agnieszka Radwanska, troisième tête de série, a pour sa part subi l'élimination au quatrième tour, s'inclinant 6-3, 5-7, 9-7 face à Dominika Cibulkova.

Plus tôt, Angelique Kerber, championne des Internationaux d'Australie, s'était assurée son billet pour les quarts de finale à Wimbledon pour la deuxième fois en trois ans, disposant de Misaki Doi 6-3, 6-1 au début de la journée la plus chargée du tournoi.

L'Allemande, quatrième tête de série, a eu besoin d'un peu plus d'une heure seulement pour vaincre Doi, 49e joueuse mondiale, la première Japonaise à atteindre la quatrième ronde d'un tournoi majeur en 10 ans.

Il s'agissait du premier match entre les deux gauchères depuis les Internationaux d'Australie en janvier, où Kerber a sauvé une balle de match avant de vaincre Doi en trois sets au premier tour. Kerber a éventuellement eu raison de Serena Williams en finale pour mériter son premier titre du Grand Chelem.

Lundi, Kerber a brisé Doi quatre fois et elle n'a jamais cédé un bris. Elle a commis seulement neuf fautes directes, comparativement à 20 pour Doi.

Kerber, demi-finaliste au All England Club en 2012 et quart de finaliste en 2014, fera maintenant face à Simona Halep (no 5), qui a comblé un déficit pour vaincre Madison Keys 6-7 (5), 6-4, 6-3.

VOIR AUSSI:

Galerie photoEugenie Bouchard à Wimbledon (2016) Voyez les images


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter