NOUVELLES
02/07/2016 07:43 EDT | Actualisé 03/07/2017 01:12 EDT

Istanbul : un enfant succombe à ses blessures, le bilan passe à 45 morts

Un jeune jordanien de quatre ans a succombé à ses blessures après le triple attentat-suicide de mardi à l'aéroport d'Istanbul en Turquie. Le bilan atteint donc à 45 morts, annonce l'agence de presse Dogan.

L'enfant, Rayyan Mohammad, dont le sexe n'a pas été précisé est décédé à l'hôpital

Le gouvernorat d'Istanbul a fait état de 52 personnes toujours en train d'être soignées, dont 20 en soins intensifs.

Au moins un Canadien compterait parmi les blessés, selon CBC.

À la recherche des responsables

L'attaque meurtrière du 28 juin n'a toujours pas été revendiquée, mais les dirigeants turcs soupçonnent le groupe armé État islamique.

Un responsable gouvernemental a affirmé jeudi que les kamikazes étaient un Russe, un Ouzbek et un Kirghize tandis que l'agence Anadolu, elle, a avancé les noms de Rakim Bulgarov et Vadim Osmanov, sans préciser leur nationalité.

Selon le journal turc Yeni Safak, proche du pouvoir, le cerveau du triple attentat est Akhmed Tchataïev, un homme d'origine tchétchène inscrit par les Nations unies sur une liste de dirigeants de l'État islamique et qui serait chargé par l'organisation djihadiste d'instruire les recrues russophones.

Akhmed Tchataïev, qui a subi une double amputation, a été arrêté il y a cinq ans en Bulgarie à la demande de Moscou, mais il a finalement été libéré parce qu'il avait le statut de réfugié politique en Autriche. Blessé et capturé en Géorgie un an plus tard, il a une nouvelle fois été relâché.

Depuis mardi, vingt-quatre personnes, dont 15 étrangers, ont été arrêtées à Istanbul dans le cadre de l'enquête sur l'attaque à l'aéroport international Atatürk d'Istanbul.