NOUVELLES
02/07/2016 07:55 EDT | Actualisé 03/07/2017 01:12 EDT

GP d'Autriche - Qualifications: déclarations

Lewis Hamilton (GBR/Mercedes), 54e pole position en F1, dont 5 en 2016:

"On s'est bien amusés. La piste sèche tellement vite ici, virage après virage, que je devais absolument réussir mon dernier tour (en Q3). C'est ce que j'ai fait, mais j'ai eu de la chance car il n'y a pas eu de drapeau jaune à ce moment-là. Au tour d'avant, j'allais vite aussi, mais si je n'avais pas levé le pied, en fin de tour, je me serais retrouvé juste derrière Daniel Ricciardo. J'ai pris un risque, et ça a payé. Du coup, il y a eu de l'excitation en plus. Je n'avais encore jamais piloté sous la pluie, ici, et avec le nouvel asphalte c'était vraiment très glissant. Je ne peux pas parler pour tous les autres pilotes, mais je trouve que les (nouveaux) vibreurs jaunes sont dangereux. On a déjà vu deux gros incidents et je ne sais pas combien de temps il va falloir attendre avant qu'une voiture termine dans le mur et que quelqu'un se fasse mal. C'est une bonne idée, à la base, car ça peut éviter qu'on sorte des limites de la piste, mais il y a certainement des progrès à faire dans ce domaine".

Nico Rosberg (GER/Mercedes), 2e temps mais pénalisé de 5 places pour changement de boîte de vitesses:

"Lewis a bien bossé, rien à dire, et je tiens à remercier toute l'équipe car ses mécanos sont venus travailler sur ma voiture (entre la fin de la 3e séance d'essais libres et le début des qualifications, ndlr). Quand je suis ressorti de mon stand, il ne restait que 11 minutes en Q1 donc c'était un peu tendu, et tant mieux. Après, on a eu droit à des qualifications très excitantes, avec une piste sèche, puis mouillée, puis sèche. C'était incroyable, la vitesse à laquelle la piste a séché, donc à la fin il a fallu remettre des pneus +slicks+. Les cinq places de pénalité vont me coûter très cher demain, malheureusement, mais je vais faire le maximum pour faire quand même une bonne course".

Nico Hülkenberg (GER/Force India), 3e temps, 2e sur la grille suite pénalité Rosberg:

"Ca m'a rappelé le Brésil (pole position en 2010 dans une Williams, ndlr), car je me sentais vraiment bien dans la voiture et, en fait, je m'attendais à faire un peu mieux. Mais quand on m'a annoncé que j'avais fait le 3e chrono, je n'étais pas déçu. C'était un bel effort de toute mon équipe, car ce n'était pas une séance facile à gérer, il fallait prendre la bonne décision au bon moment. La voiture s'est bien comportée, on a bien travaillé et je serai très bien placé au départ dimanche".

Propos recueillis en conférence de presse.

dlo/yk