NOUVELLES
01/07/2016 09:38 EDT | Actualisé 02/07/2017 01:12 EDT

Vainqueur de Wawrinka, Juan Martin del Potro renoue avec le succès à Wimbledon

LONDRES — Après une absence de trois ans à Wimbledon, Juan Martin del Potro a offert une autre solide performance dans un tournoi du Grand Chelem.

Del Potro, champion des Internationaux des États-Unis en 2009, qui a subi trois interventions chirurgicales à son poignet gauche depuis 2014, a vaincu le Suisse Stanislas Wawrinka, no 4, 3-6, 6-3, 7-6 (2), 6-3 pour accéder au troisième tour lors d'une autre journée pluvieuse au All England Club.

«Mes mains en tremblent, a avoué del Potro après avoir quitté le court central sous les acclamations. C'est toute une sensation pour moi parce que je joue de nouveau au tennis et je me sens revivre.»

Wawrinka, double vainqueur en Grand Chelem, est la tête de série la mieux classée à subir l'élimination jusqu'ici à Wimbledon.

«C'est formidable pour le tennis de le voir de retour, a déclaré Wawrinka en parlant de del Potro. C'est un bon gars, un très bon joueur, un grand champion.»

Le match s'est joué sous le toit rétractable fermé du court central, alors que les matchs extérieurs étaient de nouveau perturbés par la pluie.

Il s'agit de la première présence de del Potro à Wimbledon depuis 2013, lorsqu'il avait disputé les demi-finales, et son premier tournoi majeur depuis sa présence aux Internationaux d'Australie en 2014.

«Après ma troisième chirurgie, j'ai essayé de jouer de nouveau au tennis, a-t-il mentionné. C'est comme ma deuxième ou ma troisième carrière de ma courte vie. Maintenant, je suis au troisième tour de mon premier Grand Chelem après trois ans. Ça signifie beaucoup pour moi.»

L'Argentin de 27 ans, qui avait disputé un seul match contre un joueur du top-10 mondial depuis novembre 2013, a fait étalage en quelques occasions du jeu explosif qui en a déjà fait l'un des joueurs les plus redoutés du tennis.

Après avoir perdu le premier set, del Potro a élevé son niveau et il s'est emparé d'une priorité de 4-1 au deuxième set pour prendre le contrôle. Il s'est fié sur son coup droit bas, plat et profond qui est réputé comme l'un des meilleurs du sport.

Wawrinka, qui a atteint les quarts de finale deux fois à Wimbledon, n'a pas été à son mieux, totalisant plus de fautes directes que de coups gagnants — 48 contre 47. Les statistiques de del Potro n'ont pas été meilleures: 23 coups gagnants pour 25 fautes directes. Mais il a obtenu quatre bris de service, comparé à trois pour Wawrinka.

«J'ai battu un des gars qui joue du très bon tennis cette saison, a déclaré del Potro. Je ne m'attendais pas à cette victoire aujourd'hui mais je pense que j'ai mieux joué après le premier set. Et j'ai vraiment apprécié le soutien de la foule.»

Pendant ce temps, la pluie a interrompu des matchs sur les courts extérieurs en début de journée. Venus Williams était à un point d'inscrire la victoire sur le court no 1, menant 7-6 au troisième set contre la Russe Daria Kasatkina, quand une grosse averse a obligé les deux joueuses à retraiter au vestiaire pour la troisième fois.

Les dirigeants de Wimbledon envisagent la possibilité de programmer des matchs dimanche, traditionnellement une journée de congé.

Seulement trois fois dans l'histoire de 139 ans de Wimbledon des matchs ont été disputés le dimanche à mi-chemin du tournoi: en 1991, 1997 et 2004.