NOUVELLES
01/07/2016 05:42 EDT | Actualisé 02/07/2017 01:12 EDT

Un homme meurt après des tirs de gaz lacrymogènes par Israël (ministère palestinien)

Le ministère palestinien de la Santé a indiqué vendredi qu'un homme était mort après avoir inhalé des gaz lacrymogènes tirés par les forces de sécurité israéliennes lors d'affrontements en Cisjordanie occupée.

"Un homme d'une cinquantaine d'années est mort d'asphyxie après que les soldats (israéliens) ont utilisé des gaz lacrymogènes contre des Palestiniens à Qalandia", a annoncé le ministère sur sa page Facebook.

"Il est arrivé mort à l'hôpital de Ramallah", a-t-il ajouté, sans préciser le nom de la victime.

Des journalistes de l'AFP présents vendredi au point de passage de Qalandia, séparant Ramallah et Jérusalem-Est, la partie palestinienne de la ville sainte annexée et occupée par Israël, ont indiqué que des Palestiniens qui attendaient de franchir le point de passage pour prier à la mosquée al-Aqsa ont lancé des pierres en direction des forces de sécurité israéliennes.

Celles-ci ont répliqué à coups de gaz lacrymogènes.

La police israélienne a indiqué que trois membres des forces de sécurité avaient été blessés lors de ces heurts mais n'a pas fait état de victime palestinienne.

Environ 280.000 Palestiniens ont assisté à la prière du dernier vendredi du mois sacré du ramadan à la mosquée Al-Aqsa à la mi-journée. Un porte-parole de la mosquée a dit en attendre davantage encore dans la soirée.

Depuis début octobre les Territoires palestiniens, Israël et Jérusalem ont été secoués par un regain de violences qui a tué 214 Palestiniens, 34 Israéliens, deux Américains, un Erythréen et un Soudanais, selon un décompte de l'AFP.

mab/scw/nbz/iw