NOUVELLES
01/07/2016 08:36 EDT | Actualisé 02/07/2017 01:12 EDT

Tour de France - Grand départ: la roue tourne

Areuh. Heureux présage pour Ilnur Zakarin: le Russe, âgé de 26 ans, est devenu papa d'une petite fille jeudi, quelques heures avant la présentation des équipes à Sainte-Mère-Eglise. Le département de la Manche a offert une peluche au coureur de Katusha, applaudi par le public. Ses remerciements dans la langue de Tolstoï ont forcément mis les présentateurs, incapables de traduire, dans l'embarras.

Babel. La présentation des équipes fut l'occasion de découvrir les facultés linguistiques des coureurs vedettes. Ou l'absence de celles-ci. Quand il s'agit de parler anglais, évidemment, Cancellara, Mollema et les autres coureurs d'Europe du nord s'en sortent "very well". Mais pour les Slaves (Sagan, Zakarin) ou les Latins (Contador, Nibali), c'est nettement plus "hard". La palme est revenue à Rui Costa: à une question posée en anglais, le Portugais de Lampre, tout gêné, a répondu... en italien.

Patraque. Le Néerlandais Dylan Groenewegen n'était pas de la fête lors de la présentation de son équipe Lotto NL. Tout juste sacré champion des Pays-Bas le week-end dernier, il souffrait de maux de ventre.

Hypocondriaque. Hors de question pour Tejay van Garderen, co-leader ambitieux de l'équipe BMC, de finir le Tour comme l'an dernier: l'Américain d'origine néerlandaise était tombé malade après la 12e étape sur le Plateau de Beille et avait abandonné six jours plus tard. "Cela avait commencé par un rhume, qui s'était transformé en fièvre et gastro. Après le deuxième jour de repos, je ne pouvais même plus tenir sur un vélo". Désormais, il ne serre plus les mains - privilégiant le "check" poings fermés - et garde en permanence dans sa poche un gel moussant antibactérien. "Je l'utilise toutes les dix minutes!"

Belle Province. Antoine Duchesne n'a pas encore accroché un grand podium de sa jeune carrière (24 ans). Mais le Québécois de Direct Energie peut se targuer d'être le 3e représentant de la province francophone à s'élancer sur le Tour. Ses illustres prédécesseurs étaient Pierre Gachon (1937) et David Veilleux (2013).

Précoce. Lors des conférences de presse d'avant-course des équipes étrangères, jeudi à Saint-Lô, une petite voix fluette s'est élevée des rangs des journalistes: la présence de David Fletcher, 14 ans, a suscité la curiosité de l'AFP. Ce journaliste britannique en herbe, venu avec son père, cycliste amateur, n'est pas rongé par la timidité: il a posé des questions en anglais aux équipes BMC (Richie Porte, Van Garderen) et Orica, et en espagnol (sa famille réside en Galicie) à Nairo Quintana. Co-administrateur d'un site internet amateur, l'adolescent a obtenu une accréditation pour la journée après avoir décroché un entretien avec Warren Barguil (Giant). Inutile de préciser quelle carrière compte entreprendre ce jeune fan de Chris Froome...

L'ami Sainz. Le controversé Bernard Sainz alias "Docteur Mabuse", objet d'une enquête récente de l'émission "Cash Investigation", est passé à Saint-Lô, site de la permanence du Tour, jeudi. C'est son ami Raymond Poulidor, qui a dans le passé suivi ses régimes, qui l'affirme. "C'est le plus fort!", s'exclame "Poupou", qui l'a "toujours défendu". "On lui reproche qu'il ne soit pas toubib, mais il est plus fort qu'un toubib!"

Têtes en l'air. C'est une première: le passage de la Patrouille de France sur le Tour, samedi lors du Grand Départ du Mont-Saint-Michel. Elle survolera d'abord le célèbre site, dessinera ensuite les couleurs tricolores dans le ciel, au-dessus du peloton, fera un aller-retour à Cherbourg pour être admirée du grand public et reviendra enfin à Utah Beach, lieu de l'arrivée, réaliser son programme complet (20 minutes). Pour cela, dix Alpha Jet et un avion de transport militaire sont mobilisés.

pyv/sim