NOUVELLES
01/07/2016 05:11 EDT | Actualisé 02/07/2017 01:12 EDT

Premier accident mortel impliquant une voiture autonome

Un premier accident mortel impliquant une voiture autonome est survenu le 7 mai dernier sur une route de la Floride, aux États-Unis.

Lors de l'accident, la voiture de marque Tesla roulait grâce au système d'aide à la conduite Autopilot. La personne à bord est morte des suites de ses blessures. La victime était assise dans le siège du conducteur sans toutefois avoir le contrôle de la voiture.

L'agence américaine de la sécurité routière (NHTSA) a indiqué que la voiture est entrée en collision avec un camion qui venait en sens inverse et qui a effectué un virage à gauche, devant la Tesla.

« Ni Autopilot ni le conducteur n'ont détecté la manoeuvre du poids lourd [...] Donc, les freins n'ont pas été enclenchés », explique l'agence américaine.

L'agence américaine examinera « la conception et le fonctionnement des systèmes de pilotage automatique qui étaient en utilisation au moment de l'accident », a-t-elle précisé dans un communiqué.

« Il est important d'insister sur le fait que la décision de la NHTSA est simplement un examen préliminaire pour déterminer si le système a fonctionné conformément aux attentes », a pour sa part tenu à préciser le constructeur automobile qui a lui-même signalé l'accident « tragique » à l'agence américaine.

Il s'agit du premier accident mortel impliquant un véhicule conduit par le système Autopilot sur les quelque 200 millions de kilomètres parcourus.

L'enquête de l'agence américaine tombe mal pour le développement des voitures autonomes considérées comme l'avenir de l'automobile.