NOUVELLES
01/07/2016 12:30 EDT | Actualisé 02/07/2017 01:12 EDT

Les Red Sox ne pourront engager des joueurs internationaux pendant un an

NEW YORK — Le baseball majeur a interdit aux Red Sox de Boston de signer des contrats avec des joueurs autonomes internationaux pendant une période d'un an après que l'équipe eut violé certaines règles en accordant des bonis, l'été dernier.

Après avoir mené une enquête, le baseball majeur a conclu que les Red Sox avaient collaboré avec des représentants de joueur ou des dirigeants locaux pour dépasser la limite maximale permise de 300 000 $ pour les bonis de signature accordés à cinq espoirs vénézuéliens alors âgés de 16 ans: le lanceur droitier Cesar Gonzalez, les joueurs de champ intérieur Antonio Pinero et Eduardo Torrealba, ainsi que les voltigeurs  Albert Guaimaro et Simon Muzziotti.

Une source près de l'enquête a indiqué que les bonis de ces cinq joueurs avaient été dissimulés parmi ceux de 10 autres joueurs. En fait, les bonis accordés à chacun des cinq joueurs dépassaient les 300 000 $.

Cette source a parlé sous le couvert de l'anonymat parce que le baseball majeur n'autorise pas les commentaires publics.

Les Red Sox ne pourront pas engager des joueurs autonomes internationaux. Habituellement, il s'agit de joueur âgé de moins de 23 ans et demeurant à l'extérieur des États-Unis, du Canada et de Porto-Rico. Les contrats donnés aux cinq Vénézuéliens ont été annulés, mais la direction du baseball majeur leur a permis de ne pas rembourser les bonis  encaissés.

L'équipe bostonaise a accepté la responsabilité de cette violation des règles mais ignore qui était au courant de la situation au sein de l'organisation, a révélé la source. Ces signatures de contrat sont survenues avant l'embauche de Dave Dombrowski à titre de président des opérations baseball, en août dernier.

Un porte-parole des Red Sox, Kevin Gregg, a indiqué que le club ne pouvait pas commenter l'enquête menée par le baseball majeur.