NOUVELLES
01/07/2016 15:55 EDT | Actualisé 02/07/2017 01:12 EDT

Les Jays plient devant les Indians en 19e manche

Les Blue Jays de Toronto (43-39) et les Indians de Cleveland (49-30) se sont livré un marathon de 19 manches, vendredi au Centre Rogers, qui s'est soldé 2-1 en faveur des visiteurs.

Un coup de circuit solo de Carlos Santana après plus de six heures de temps de jeu a donné l'ascendant aux Indians en 19e manche. Les Torontois ont fait chou blanc lorsqu'ils se sont présentés au bâton, et les représentants de l'Ohio ont pu célébrer un 14e triomphe d'affilée, un record de franchise.

Il s'agit d'ailleurs du plus long match des ligues majeures cette saison. La précédente marque appartenait aux Dodgers de Los Angeles et aux Padres de San Diego. Les deux équipes californiennes avaient bataillé, le 22 mai dernier, pendant 17 manches.

Les lanceurs partants et les releveurs des deux formations ont muselé les attaques adverses durant la totalité de la confrontation. Au total, 19 artilleurs ont été employés de part et d'autre, dont Ryan Goins et Darwin Barney, des Jays, deux joueurs de position.

Barney a été crédité de la défaite.

Les esprits s'échauffent

Le frappeur de puissance Edwin Encarnacion et le gérant John Gibbons ont vu leur rencontre être écourtée dès la manche initiale. Les deux hommes ont écopé d'une inconduite de partie après qu'Encarnacion eut contesté une troisième prise de l'arbitre au marbre Vic Carapazza.

Russell Martin, quant à lui, s'est vu montrer la porte de sortie en 13e manche. Le receveur franco-ontarien a également eu maille à partir avec Carapazza, qui l'a immédiatement expulsé du match.

Martin a connu un après-midi de misère au cercle des frappeurs. Il a conclu l'affrontement avec une récolte d'un coup sûr en six apparitions au bâton. Le vétéran de 33 ans a également été retiré sur trois prises à quatre occasions.

Son compatriote Michael Saunders n'a guère fait mieux. Il a échoué à chacune de ses sept présences à la plaque, dont cinq ont pris fin sur des retraits au bâton.

Jason Kipnis a brisé l'égalité de 0-0 au début de la troisième manche. Le joueur de deuxième but a poussé son coéquipier Santana au marbre grâce à un simple frappé au champ centre. Les Jays ont répliqué trois manches plus tard à l'aide d'un coup de circuit solo signé Justin Smoak.

Le troisième et avant-dernier duel de la série aura lieu samedi sur le coup de 13 h 07 (HAE). Les Blue Jays enverront sur la butte le lanceur Marco Estrada. Les Indians, eux, devaient faire confiance à Trevor Bauer, mais ce dernier a oeuvré de la 15e à la 19e manche.