NOUVELLES
01/07/2016 04:47 EDT | Actualisé 02/07/2017 01:12 EDT

Les arcades du Colisée nettoyées grâce au mécénat, un schéma à reproduire

Les arcades du Colisée de Rome ont retrouvé leur splendeur après trois ans de travaux financés essentiellement par un mécène, dans un schéma que le gouvernement espère reproduire pour remettre d'aplomb d'autres sites historiques en ruines.

Entamés en septembre 2013 et financés en grande partie par les chaussures de luxe Tod's, les travaux visaient à retirer des façades des siècles de poussière et des décennies de pollution automobile, ainsi qu'à renforcer les arcades des façades nord et sud.

Tod's, dont le propriétaire milliardaire a mis, selon la presse, jusqu'à 25 millions d'euros dans ces travaux, a dit sa fierté d'avoir participé à la restauration de ce "vrai symbole historique de l'Italie", le monument le plus connu et le plus visité du pays.

Ce modèle de mécénat, souvent avec des secteurs du luxe, a déjà permis à d'autres perles du patrimoine romain de retrouver une nouvelle jeunesse, comme la fontaine de Trevi grâce à la maison de couture Fendi ou les marches de la Piazza di Spagna grâce au joailler Bulgari.

Mais la péninsule compte une foule de sites historiques en décrépitude par manque de fonds, au premier rang desquels l'inestimable Pompéi.

"Nous devons arrêter de nous disputer sur l'héritage culturel de l'Italie parce que c'est non seulement ce dont nous pouvons être le plus fiers et une grande partie de notre identité, mais aussi un énorme potentiel", a déclaré le chef du gouvernement, Matteo Renzi, à la présentation du Colisée rénové.

"Il n'est plus temps de se plaindre qu'il n'y a pas d'argent pour la culture. Publiques et privées, les ressources existent", a-t-il insisté.

Son gouvernement a promis 18 millions d'euros pour une nouvelle phase de rénovation qui concernera les entrailles du célèbre amphithéâtre et vise à reconstruire la scène afin qu'elle puisse accueillir à terme concerts et événements culturels, y compris des reconstitutions de spectacles dont les Romains de l'Antiquité étaient friands.

L'amphithéâtre Flavien, plus connu sous le nom de Colisée, a été achevé en 80 après JC. C'est le plus grand amphithéâtre jamais construit sous l'Empire romain.

Selon le ministère de la Culture, il a accueilli 6,5 millions de visiteurs en 2015.

am/fcc/ger