NOUVELLES
01/07/2016 08:00 EDT | Actualisé 02/07/2017 01:12 EDT

Le Royaume-Uni se joint à la France pour les 100 ans de la bataille de la Somme

THIEPVAL, France — Une semaine après que le Royaume-Uni eut voté pour son retrait de l'Union européenne, le premier ministre David Cameron et les membres de la famille royale britannique se sont retrouvés aux côtés du président de la France, vendredi, afin de souligner l'alliance historique entre les deux pays à l'occasion du centenaire du début de la bataille la plus meurtrière de la Première Guerre mondiale.

Plus d'un million de personnes ont été tuées, blessées ou portées disparues au cours de la bataille de la Somme, dans le nord de la France, où les troupes britanniques et françaises ont affronté l'armée allemande du 1er juillet au 18 novembre 1916.

Le Royaume-Uni a observé un moment de silence, vendredi matin, pour commémorer le 100e anniversaire du jour le plus sanglant de son histoire militaire. Environ 20 000 soldats britanniques ont en effet perdu la vie durant la première journée de combats de la bataille de la Somme.

La principale cérémonie s'est amorcée avec des coups de canon peu après midi, vendredi, au mémorial de Thiepval, en France, avec la participation de quelque 600 enfants britanniques et français. Chacun d'eux a déposé une gerbe de fleurs sur les 600 tombes britanniques et françaises du cimetière.

De nombreux descendants de soldats, dont plusieurs arboraient le coquelicot ou le bleuet, le symbole respectif du Royaume-Uni et de la France en mémoire des anciens combattants, étaient aussi présents.

Le président français, François Hollande, M. Cameron et le prince Charles ont lu des textes dépeignant les scènes horribles qui s'étaient déroulées durant la bataille et les paysages dévastés de la ligne de front en 1916.

L'héritier de la couronne britannique était accompagné de sa femme, Camilla, de ses fils, William et Harry, ainsi que de la femme de William, Kate.

La reine Élisabeth II avait pour sa part assisté à un service à l'abbaye de Westminster, jeudi, et déposé des fleurs sur la tombe du Soldat inconnu qui se trouve dans le lieu de culte londonien.

Construit par le gouvernement britannique en 1932, le mémorial de Thiepval rend hommage aux 73 367 soldats britanniques et sud-africains disparus dans la Somme durant la Première Guerre mondiale.