NOUVELLES
01/07/2016 13:00 EDT | Actualisé 02/07/2017 01:12 EDT

Le FMI "impressionné" par les efforts de l'Argentine en matière de statistiques

Le FMI s'est dit vendredi "impressionné" par la volonté des nouvelles autorités argentines d'améliorer la fiabilité de leurs statistiques économiques, qui valent au pays d'être visé par une procédure de sanctions.

Lors d'une mission de trois jours à Buenos Aires, des experts du Fonds ont été "impressionnés par le fort engagement des autorités d'améliorer la qualité et la transparence des données officielles", indique l'institution dans un communiqué.

En 2013, le Fonds monétaire international avait pourtant engagé une "déclaration de censure" contre l'Argentine, accusant le pays de tronquer ses chiffres de croissance et d'inflation.

Cet épisode avait envenimé des relations déjà tendues avec le FMI, souvent accusé par Buenos Aires d'avoir précipité la faillite du pays en 2001.

Les relations se sont toutefois réchauffées depuis décembre dernier et l'arrivée au pouvoir du président de centre droit Mauricio Macri qui a promis de publier des données économiques "crédibles".

Les autorités ont notamment procédé à une refonte du système de calcul de l'inflation et publié un nouvel indice d'évolution des prix en juin.

La mission du FMI permettra d'alimenter un rapport qui sera transmis au conseil d'administration de l'institution "fin août", indique le communiqué.

Des experts du Fonds devront par ailleurs retourner à Buenos Aires pour procéder à leur première évaluation économique annuelle du pays depuis dix ans.

jt/lo/faa