NOUVELLES
01/07/2016 08:11 EDT | Actualisé 02/07/2017 01:12 EDT

Israël réduit les transferts de taxes aux Palestiniens après des attaques (officiel)

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a décidé vendredi de réduire les transferts des taxes qu'Israël collecte pour l'Autorité palestinienne après une série d'attaques anti-israéliennes, ont annoncé ses services.

"M. Netanyahu a ordonné que soient déduits du montant des taxes transférées à l'Autorité palestinienne les sommes que cette dernière verse aux terroristes et à leurs familles", ont précisé ses services dans un communiqué.

L'Autorité palestinienne verse généralement des allocations de soutien aux familles des Palestiniens tués y compris en commettant des attaques, accuse Israël. Selon un responsable israélien, ce soutien se chiffrerait à des "dizaines de millions de shekels" ( 1 shekel=0,23 euros).

Israël transfère chaque mois environ 127 millions de dollars (114 millions d'euros) à l'Autorité palestinienne au titre des taxes et droits de douane qu'elle collecte en son nom sur les marchandises destinées aux Palestiniens mais transitant par Israël.

Cette mesure intervient après une série de quatre attaques palestiniennes qui ont fait deux morts israéliens depuis jeudi dont une adolescente israélo-américaine de 13 ans. Deux Palestiniens ont également péri vendredi, une assaillante présumée ainsi qu'un homme intoxiqué par des gaz lacrymogènes lors de heurts avec l'armée israélienne, selon les Palestiniens.

"Israël estime que l'incitation au terrorisme par l'Autorité palestinienne --y compris par un soutien financier aux terroristes et à leurs familles-- constitue un encouragement au meurtre", a accusé le Premier ministre israélien.

jjm/iw/nbz