NOUVELLES
01/07/2016 12:06 EDT | Actualisé 02/07/2017 01:12 EDT

Deux Indiens kidnappés au Nigeria

Deux ressortissants indiens ont été kidnappés dans le centre du Nigeria, alors qu'ils se rendaient en voiture à la cimenterie où ils travaillaient, a appris vendredi l'AFP auprès de la police de l'Etat de Benue.

L'enlèvement est survenu mercredi matin à Gboko, dans l'Etat de Benue, a précisé le porte-parole de la police locale, Moses Yamu.

Une enquête a été ouverte et des suspects arrêtés, a-t-il précisé. Selon lui, ces derniers ont "fourni des informations utiles qui devraient aider à retrouver les Indiens".

Le ministre indien des Affaires étrangères, Sushma Swaraj, a quant à lui indiqué sur son compte Twitter que New Delhi faisait "tout son possible pour obtenir leur libération".

Les enlèvements contre rançon sont courants au Nigeria, où des groupes criminels ciblent les riches Nigérians et les travailleurs expatriés, notamment dans le sud-est du pays, une région pétrolière où sont implantés de nombreux groupes étrangers.

Contrairement à ce qu'affirme certains médias en Inde, les experts nigérians en sécurité pensent peu probable que ce soit le groupe islamiste Boko Haram, actif dans le nord-est du pays, qui ait commandité l'enlèvement des deux Indiens.

Ainsi de Nicole Elliott, analyste chez Red24, pour laquelle ce kidnapping "apparaît être un enlèvement aux motivations financières". L'expert estime d'ailleurs que le risque de kidnapping au Nigeria "pourrait augmenter encore dans les mois qui viennent, en réponse aux difficultés politiques et socio-économiques" auxquelles est confronté le pays.

sf/har/dom