NOUVELLES
01/07/2016 10:53 EDT | Actualisé 01/07/2016 10:54 EDT

Benoît XVI se dévoilera en septembre dans un livre d'entretiens

AFP via Getty Images
Vatican City, Vatican: TO GO WITH STORY IN FRENCH - 'Benoit XVI, le pape deconcertant' - (FILES) Picture taken 19 April 2005 at the Vatican City of Germany's Joseph Ratzinger, the new Pope Benedict XVI, waving to crowd from the window of St Peter's Basilica's main balcony after being elected the 265th pope of the Roman Catholic Church. AFP PHOTO / PATRICK HERTZOG (Photo credit should read PATRICK HERTZOG/AFP/Getty Images)

"Incrédule" après son élection, l'ancien pape Benoît XVI a enquillé plusieurs nuits blanches, incapable de trouver le sommeil, révèle-t-il dans un livre d'entretiens à paraître en septembre, selon le Corriere della Sera qui a acheté les droits et en publiera des extraits.

L'ouvrage intitulé "Conversations finales" confirme aussi l'impression que Joseph Ratzinger, au tempérament si réservé, ne se sentait pas forcément taillé pour diriger les 1,2 milliard de catholiques et une Eglise secouée à sa tête par des luttes intestines et à sa base par des scandales comme les prêtres pédophiles.

Le pape émérite allemand y reconnaît aussi avoir aussi manqué parfois d'esprit de décision.

Ce long entretien avec le journaliste allemand Peter Seewald, déjà auteur de plusieurs livres sur le premier pape en sept siècles à avoir démissionné, sortira en plusieurs langues le 9 septembre et lèvera un voile sur ses huit années délicates à la tête de l'Eglise catholique.

Le Corriere della Sera annonce aussi qu'il évoquera ce que les médias italiens décrivent souvent sous le terme de "lobby gay", un groupe d'une petite demi-douzaine de hauts prélats protégeant leurs propres carrières plutôt que de chercher à faire avancer la cause des homosexuels dans l'Eglise.

Selon le quotidien, Benoît XVI assure avoir réussi à casser ce clan et à l'éloigner du pouvoir.

Agé de 89 ans, Benoît XVI s'est retiré après sa démission en 2013 dans un monastère au Vatican, où il ne fait que de très rares apparitions publiques.

Mardi, il a participé avec François à une célébration du 65ème anniversaire de son ordination sacerdotale. De plus en plus frêle sur ses jambes, il a fait l'éloge de son successeur dans un discours de dix minutes sans notes.

VOIR AUSSI:

Galerie photo Le pape Benoît XVI, de 2005 à 2013 Voyez les images