NOUVELLES
30/06/2016 21:59 EDT | Actualisé 01/07/2017 01:12 EDT

Bahreïn: une femme tuée dans une explosion "terroriste" (police)

Une femme a été tuée et trois enfants blessés dans une explosion "terroriste" dans un village chiite de Bahreïn, un petit pays du Golfe secoué par des troubles sporadiques depuis 2011, a annoncé vendredi la police bahreïnie.

Les quatre victimes circulaient dans une voiture, touchée par "des éclats d'une explosion terroriste" jeudi soir à Ekar-Est, un village situé près de la capitale Manama, a ajouté la police dans un communiqué publié par l'agence officielle BNA.

Une enquête a été ouverte pour retrouver les auteurs de l'attaque, a ajouté la police sans donner plus de précisions.

L'incident intervient dans un contexte de vives tensions à Bahreïn où les autorités ont durci leur campagne contre les auteurs de violences, qu'elles attribuent régulièrement à des "terroristes" bénéficiant selon elles de la "complicité" de l'Iran chiite.

La justice a ainsi suspendu les activités du principal groupe de l'opposition chiite, Al-Wefaq, que les autorités cherchent à dissoudre. Elle a également condamné des dizaines de suspects à de lourdes peines de prison et, de plus en plus, à la déchéance de leur nationalité bahreïnie.

Bahreïn reste le théâtre de troubles sporadiques depuis la répression d'un mouvement de contestation lancé en février 2011 dans la foulée du Printemps arabe, et animé par la majorité chiite qui réclame une véritable monarchie constitutionnelle dans le royaume dirigé par une dynastie sunnite.

bur/tm/cmk