NOUVELLES
30/06/2016 12:24 EDT | Actualisé 01/07/2017 01:12 EDT

USA: une mesure contre la vente d'armes à feu examinée la semaine prochaine

Une mesure visant à interdire aux personnes soupçonnées de terrorisme d'acheter une arme à feu va être examinée la semaine prochaine par la Chambre des représentants des Etats-Unis, a indiqué jeudi son président Paul Ryan à des parlementaires.

Selon une source ayant assisté à une conférence téléphonique de M. Ryan avec des élus, celui-ci a fait savoir qu'après le week-end prolongé pour cause de jour férié lundi --fête nationale américaine--, la chambre allait se pencher sur un paquet de mesures de lutte antiterroriste.

Dans ce paquet figure une "clause visant à empêcher les terroristes présumés d'acheter des armes à feu", a précisé cette source à l'AFP, sous couvert d'anonymat.

Cette annonce intervient une semaine après un spectaculaire sit-in des parlementaires démocrates au Congrès.

Soutenus par le président Barack Obama, ils se sont succédé pendant plus de 24 heures à la tribune de l'hémicycle pour réclamer la mise au vote de deux propositions de loi: l'une pour étendre les vérifications d'antécédents à toute vente d'armes lors de foires ou sur internet, l'autre pour empêcher les personnes figurant sur les listes de surveillance terroriste d'acquérir une arme.

Ils s'étaient mobilisés dans le sillage de la pire fusillade du pays qui a fait 49 morts dans une boîte de nuit d'Orlando (Floride, sud-est) le 12 juin.

La majorité républicaine au Congrès refuse ardemment toute remise en cause du droit de s'armer, protégé par la Constitution.

Un compromis entre les deux partis, préparé depuis par la sénatrice républicaine Susan Collins (Maine), prévoit d'interdire la vente d'armes aux personnes figurant sur deux listes de surveillance de suspects de terrorisme et de permettre aux Américains de faire appel si leur projet d'achat est rejeté.

Selon Mme Collins, les responsables du Sénat devraient autoriser bientôt le vote sur cette mesure.

Rien n'indiquait dans l'immédiat que la législation évoquée jeudi par M. Ryan était similaire à celle proposée par la sénatrice.

Les armes à feu causent environ 90 décès par jour aux Etats-Unis.

mlm/elm/elc