POLITIQUE
30/06/2016 06:42 EDT | Actualisé 30/06/2016 06:42 EDT

Des nominations à l'Ordre du Canada loin d'être paritaires

Radio-Canada

Le bureau du gouverneur général du Canada a annoncé une première série de nominations au sein de l'Ordre du Canada, et la présence féminine y est en baisse de 10 % comparativement à l'an dernier.

David Johnston a annoncé la nomination d'un compagnon, de 27 officiers et de 85 membres de l'Ordre du Canada. C'est la professeure à l'Université de Toronto Barbara Sherwood Lollar qui recevra la plus haute distinction pour « sa contribution révolutionnaire à la géochimie ». En décembre 2014, Mme Lollar avait découvert d'anciens cours d'eau souterrains en Ontario et en Afrique du Sud. Cette découverte avait complètement changé l'approche des scientifiques face à l'importance de la présence d'eau pour le développement de la vie sur d'autres planète, notamment.

Au total, 73 hommes et 40 femmes recevront une décoration de la part du gouverneur général du Canada lors d'une cérémonie dont la date n'a pas encore été communiquée. Six oeuvrent auprès des Premières Nations, dont Marie Wilson, l'une des commissaires de la Commission vérité et réconciliation du Canada.

Le bureau du gouverneur général semble jusqu'à maintenant rompre avec une tendance à la parité observée lors de l'année 2015, où 45 % des nominations étaient des femmes. Précédemment, ce taux se trouvait généralement autour de 35 %. Or, du côté du Bureau du secrétaire du gouverneur général, on précise qu'il ne s'agit que d'une première annonce pour 2016.

« Au cours des 12 derniers mois, trois femmes scientifiques ont été nommées au niveau de Compagnon de l'Ordre du Canada, le plus haut niveau », souligne également Marie-Pierre Bélanger, du Bureau du secrétaire du gouverneur général.

Plusieurs Québécois honorés

Les Québécois Yvon Charest, Gregory Charles, Philippe Gros, Nathalie Lambert, Eduardo L. Franco, Jacques Godbout, Serge Godin et Thomas Quinn seront nommés officiers de l'Ordre du Canada. MM. Gros et Franco sont tous deux issus du milieu médical et oeuvrent pour la prévention de cancers et de maladies infectieuses. Pour Serge Godin, il s'agit en fait d'une promotion, puisqu'il était déjà membre de l'Ordre du Canada.

Les différents grades :

  • Membres : souligne la prééminence à l'échelle nationale ou même sur la scène internationale;
  • Officiers : souligne les services ou les réalisations à l'échelle nationale;
  • Compagnons (C.M.) : souligne des réalisations remarquables à l'échelle locale, régionale ou dans un domaine particulier.

Parmi les 85 nouveaux membres, notons le président de la Banque Nationale du Canada, Louis Vachon, le directeur du Théâtre Trident, Serge Denoncourt, et le musicien Yvon Éthier, mieux connu sous son nom d'artiste Patrick Norman. Outre les figures québécoises, l'Ordre du Canada pourra également compter dans ses rangs le directeur du Festival international du film de Toronto, Piers Handling, l'ancien juge en chef de la Cour d'appel de l'Ontario Warren Winkler et l'ancienne capitaine de l'équipe nationale de hockey Cassie Campbell.