NOUVELLES
30/06/2016 02:41 EDT | Actualisé 01/07/2017 01:12 EDT

Le Brexit pourrait favoriser les banques suisses, selon le président de Credit Suisse (presse)

Le Brexit pourrait bénéficier aux banques suisses, a affirmé le président du conseil d'administration de Credit Suisse, le numéro deux du secteur bancaire helvétique, dans un entretien publié jeudi dans l'hebdomadaire économique Handelszeitung.

"La place financière suisse a le potentiel pour profiter de sa réputation de havre sécuritaire", a déclaré Urs Rohner qui préside la banque suisse depuis 2011, dans les colonnes du journal.

"Le Brexit aide ainsi aussi notre nouvelle banque universelle suisse à moyen terme", a-t-il ajouté.

Credit Suisse, actuellement en pleine transformation, s'était préparé et est bien positionné pour faire face aux turbulences déclenchées par le vote des Britanniques sur une sortie de l'Union Européenne, a-t-il insisté, expliquant qu'il n'a "pas vraiment été choqué", par le résultat des urnes.

L'action Credit Suisse a fait partie des valeurs qui ont le plus fortement réagi en Bourse dans le secteur bancaire au lendemain du référendum, dégringolant de plus de 20%.

"Nous avons assisté à une forte réaction, disproportionnée", a-t-il jugé.

Credit Suisse est actuellement en pleine réorganisation de ses activités, sous l'égide du franco-ivoirien Tidjane Thiam, qui a repris la direction générale de l'établissement l'an passé.

Ancien patron de l'assureur britannique Prudential, il a lancé un vaste repositionnement en faveur de la gestion de fortune, répondant ainsi aux souhaits des analystes, qui appelaient de longue date l'établissement à alléger la voilure sur la banque d'affaires.

Mais le processus s'est pour l'instant traduit par de lourdes dépréciations d'actifs, qui ont fortement grevé ses résultats pour l'exercice 2015, ce qui a depuis alimenté les critiques à son encontre.

"Je suis convaincu - comme l'ensemble du conseil d'administration - qu'il est l'homme de la situation", a défendu Urs Rohner.

Les activités de Credit Suisse sont en train d'être redéployées à travers cinq grandes unités, dont une dédiée à la Suisse et appelée Banque universelle suisse, sur laquelle le groupe prévoit une introduction partielle en Bourse.

noo/gca/spi

CREDIT SUISSE GROUP

PRUDENTIAL PLC