NOUVELLES
30/06/2016 14:07 EDT | Actualisé 01/07/2017 01:12 EDT

L'Italie siègera au Conseil de sécurité en 2017

L'Assemblée générale de l'ONU a confirmé jeudi par un vote le compromis entre Rome et La Haye qui permettra à l'Italie de siéger au Conseil de sécurité en 2017.

Les deux pays avaient conclu mardi un accord pour occuper par alternance un des cinq sièges de membres non permanents du Conseil qui devaient être renouvelés.

L'Italie occupera le siège en 2017 et les Pays-Bas doivent prendre la suite en 2018.

L'élection de l'Italie a été acquise jeudi par 179 voix et six abstentions sur les 193 membres de l'Assemblée.

Au bout d'un an, l'Italie quittera son siège et un nouveau vote sera organisé pour permettre aux Pays-Bas de lui succéder.

La Suède, la Bolivie, l'Ethiopie et le Kazakhstan avaient également été élus mardi, pour un mandat de deux ans commençant au 1er janvier prochain.

Mais l'Italie et les Pays-Bas n'avaient pas réussi à se départager pour un des sièges réservés à l'Europe occidentale, malgré cinq tours de scrutin, et avaient dû conclure un arrangement.

Le Conseil compte 15 membres, dont cinq permanents (Etats-Unis, France, Russie, Chine, Royaume-Uni) dotés du droit de veto.

Cinq membres non permanents sont élus chaque année. Ils siègent à partir du 1er janvier suivant pour un mandat de deux ans.

avz/elc