NOUVELLES
30/06/2016 14:19 EDT | Actualisé 01/07/2017 01:12 EDT

Euro-2016 - Pologne-Portugal: déclarations

Renato Sanches (qualifié avec le Portugal pour les demi-finales de l'Euro-2016): "C'est un moment merveilleux pour l'équipe, pour moi-même, l'auteur du but. On a essayé de donner le meilleur de nous-mêmes. Les observateurs nous critiquent, mais nous on est heureux d'être en demi-finale. On concède ce but, mais on y a cru jusqu'au bout. On est très confiant. Après l'équipe, c'est important de recevoir une récompense individuelle donc je suis très heureux d'avoir été désigné homme du match. Mais les performances individuelles passent après l'équipe, car il n'y a que comme ça que l'on peut construire un palmarès. La qualification n'est pas due à la chance, même si on peut parfois en avoir un peu. Sur les tirs au but, on nous a demandé qui voulait tirer. Cristiano voulait être le 1er et moi le 2e. Le coach a eu confiance en moi et moi aussi. C'est tout simple et j'étais plutôt détendu au moment de frapper".

Arkadiusz Milik (éliminé avec Pologne en quart de finale de l'Euro-2016): "C'est le foot. La semaine dernière on se qualifie aux tirs au but, aujourd'hui ce n'est pas le cas. Il faut le digérer. On a eu des occasions de marquer, mais cela me semble juste qu'on en soit arrivé là car c'était équilibré. Il y a beaucoup d'enseignements à tirer, de bonnes choses. Les qualifications pour le Mondial-2018 arrivent très vite et il y a du positif à retenir. Des jeunes ont beaucoup appris. C'est important aussi de n'avoir concédé que deux buts dans le tournoi et d'avoir l'une des meilleures défenses. On va pouvoir s'appuyer là-dessus".

cd/tba