NOUVELLES
30/06/2016 06:15 EDT | Actualisé 01/07/2017 01:12 EDT

Euro-2016 - Alors Euro?

Anecdotes et insolites de l'Euro-2016 en France (jusqu'au 10 juillet)

BEAU GESTE.

La scène est courte mais elle n'est pas moins émouvante. Après France-Eire (2-1), dans les coulisses du stade Gerland à Lyon, l'attaquant des Bleus Antoine Griezmann a offert le ballon du match au fils de Jean-Baptiste Salvaing, le policier tué avec sa compagne à Magnanville le 13 juin dernier. La police nationale a tweeté mercredi la vidéo de la scène. Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve avait invité le jeune garçon à assister au match.

GRIEZMANN, YES HE CAN - Antoine Griezmann aussi a droit à sa chanson. Elle est signée du groupe The Concept, qui loue les talents de l'attaquant français d'une voix suave et sur un air gentiment entraînant. "Antoine Griezmann, he is the man" (c'est l'homme de la situation). "Antoine Griezmann, l'Europe entière te verra, comme Henzy ou Zidane car la victoire est en toi", entonne le chanteur. "Antoine Griezmann, yes he can" (oui il peut le faire), poursuit-il en écho au célèbre slogan yes we can de Barack Obama. "Ma soeur me l'a envoyée par message. Je l'ai trouvé marrante", a commenté Grizzy en conférence de presse. Pas sûr que le titre arrive à détrôner l'hymne officieux de l'Euro, le désormais célèbre "Will Grigg's on fire", une reprise du tube pop "Freed from desire" de Gala, en hommage à l'attaquant remplaçant de l'Irlande du Nord Will Grigg.

LE DROIT DE CHAMBRER

Les joueurs Gallois ont bruyamment fêté l'élimination de l'Angleterre contre l'Islande, est-ce bien fair-play? Pour l'Italien Alessio Florenzi, oui. "On peut faire ça, de la bonne façon, ça va, on peut se charrier. Pour eux c'est comme un +Roma-Lazio+, entre guillemets", estime le Romanista. Il appuie son exemple sur les saines rivalités sportives au Napolitain Lorenzo Insigne, assis à côté de lui: "Si Avellino est éliminé en Coupe d'Italie, tu es content, non?".

STATIONNEMENT PAYANT.

Attention à la facture! Le parcours du pays-de-Galles, aussi surprenant qu'inattendu, pourrait coûter cher à l'ancien international Dean Sanders, consultant pour la BBC. Bien loin d'imaginer que ses compatriotes, qui affrontent la Belgique vendredi en quarts de finale, seraient à pareille fête, et anticipant un retour rapide, il a expliqué à la BBC s'être garé il y a deux semaines sur une place de stationnement à courte durée à l'aéroport de Birmingham. Son manque d'anticipation et de foi dans son équipe pourrait se chiffrer selon ses calculs à 1215 euros. Mais les Gallois ont le sens de la solidarité: le beau-frère du sélectionneur a ouvert récemment une souscription sur un site de financement participatif. Pas sûr que cela suffise: en une journée, les promesses avaient atteint... 33 euros.

COOL. LE SECRET DES ISLANDAIS?

Et si le secret c'était ça... Comme l'a très bien résumé Heimir Hallgrimsson mercredi en conférence de presse, si les Islandais ont réussi à battre les Anglais, c'est aussi parce qu'ils n'avaient "rien à perdre". "On avait déjà gagné le coeur de nos supporteurs. Et quand vous abordez les matches de façon détendue, vous pouvez donner le meilleur de vous-mêmes", a-t-il assuré. Attention toutefois à ne pas trop abuser du relâchement face aux Bleus en quart dimanche.

UP SIDE DOWN.

Il ne joue pas beaucoup dans cet Euro, mais assure le spectacle à l'entraînement. Lors de la séance des Bleus mercredi, l'attaquant de Manchester United Anthony Martial a régalé en marquant un retourné splendide sur une passe de l'inévitable Dimitri Payet.. La vidéo du but a été relayée sur Instagram par la fédération française. Un signe que --peut-être-- son statut de remplaçant n'entame pas encore son envie de bien faire.

bur-cto/jcp