NOUVELLES
30/06/2016 14:59 EDT | Actualisé 01/07/2017 01:12 EDT

Dieselgate: VW peut réparer les voitures exclues du plan d'indemnisation (avocat)

Le constructeur allemand Volkswagen est en mesure de remettre aux normes les 85.000 voitures équipées de moteurs truqués aux Etats-Unis qui ne sont pas couvertes par le vaste plan d'indemnisation annoncé mardi, a indiqué son avocat jeudi.

Aux termes de ce plan, le groupe allemand prévoit de débourser 10 milliards de dollars pour indemniser les propriétaires de quelque 480.000 voitures aux Etats-Unis équipées d'un logiciel faussant le résultat des tests anti-pollution.

Outre une compensation en cash, les propriétaires auront également la possibilité de se faire racheter leur véhicule.

Ce plan ne concerne toutefois pas les quelque 85.000 véhicules haut de gamme de 3 litres de cylindrée du groupe VW, qui avaient été mises à l'index ultérieurement par les autorités américaines.

Lors d'une audience jeudi devant un tribunal San Francisco, l'avocat du groupe Robert Giuffra a assuré que VW voulait "très rapidement" régler le problème de ces voitures 3 L tout en suggérant qu'une opération de rachat ne serait pas nécessaire et qu'une réparation était possible.

"Nous pensons que la remise aux normes ne sera pas compliquée et nous pensons qu'elle n'aura pas d'effet négatif sur la performance des voitures", a déclaré M. Giuffra, selon le compte-rendu de l'audience.

Cette solution permettrait à Volkswagen de réduire la facture aux Etats-Unis où ce retentissant scandale a éclaté en septembre dernier.

"C'est simplement une opération qui prendra du temps", a concédé l'avocat.

La prochaine étape judiciaire est prévue pour le 26 juillet quand le plan d'indemnisation sera soumis à l'approbation du juge californien en charge du dossier.

Outre les 10 milliards de dollars, le plan conduira VW à débourser 4,7 milliards supplémentaires notamment pour compenser les émissions de gaz polluants provoquées par ses véhicules.

jt/faa

VOLKSWAGEN