NOUVELLES
30/06/2016 03:42 EDT | Actualisé 01/07/2017 01:12 EDT

Boris Johnson, figure de proue du Brexit, renonce à succéder à David Cameron

Après avoir fait campagne sans relâche pour convaincre les Britanniques de quitter l'Union européenne, Boris Johnson, a annoncé jeudi qu'il ne tentera pas de succéder à David Cameron à titre de chef du Parti conservateur britannique et de premier ministre du pays.

Deux autres membres du gouvernement Cameron ont cependant confirmé qu'ils seront sur les rangs, soit le ministre de la Justice, Michael Gove et la ministre de l'Intérieur Theresa May. Le premier a aussi fait campagne pour le Brexit, tandis que la seconde faisait campagne pour le maintien des liens avec l'UE.

La ministre de l'Énergie, Andrea Leadsom et le ministre du Travail, Stephen Crabb, brigueront également la direction du parti, qui est majoritaire à la Chambre des communes et dont le mandat s'étirera jusqu'en 2019.

Le prochain premier ministre, qui doit être nommé en septembre, aura la délicate tâche d'enclencher le processus de divorce avec l'UE et de négocier une nouvelle entente avec les 27 autres pays membres restants. 

Plus de détails à venir.