Vivre

#MomHair Le hashtag des mères en colère et fatiguées de la pression sociale

Depuis cet article dans le « New York Times » signé de la journaliste Bee Shapiro intitulé « Mom Hair : It Exists. Now What to Do About It » - traduisez: «les coupes de maman ça existe. Que faire à ce sujet? », la toile s'est enflammée, indignée. Explications sur ce phénomène qui culpabilise les mamans.

Retour sur la polémique

Cet article décrit le fameux phénomène des jeunes mamans qui totalement concentrées sur leurs jeunes progénitures n'ont plus de temps à consacrer à leurs crinières et finissent un beau jour par se projeter chez leurs coiffeurs pour passer à une coupe pratique. Laquelle? Une sorte de carré facile à coiffer.

Au coeur de cet article, un coiffeur interviewé du nom de Juan Carlos Maciques n'hésite pas à dire que les cheveux longs au moins permettent de détourner le regard des kilos en trop.

Un article jugé méprisant et à juste titre.

#momhair Le hashtag de la colère

Les mères indignées par cet article se sont empressées de twitter des photos de leurs coupes de mamans accompagnées du fameux hashtag. Toutes dénoncent la pression incessante que la société nous fait vivre. Il faudrait être des mères parfaites, avec des corps parfaits, des chevelures au top, sans parler de travail, de relations de couples, mais on sait bien que la réalité est tout autre.

Des femmes et mamans indignées aux quatre coins du monde qui ont envie qu'on les laisse respirer et qu'on cesse de leur brandir des modèles de perfection en plein visage. Et papa, lui, est-ce qu'on lui met la pression?

Voici quelques tweets

Le concept qui culpabilise les mères!

Un vent de colère comme un soufle libérateur.

20 vedettes qui gardent leurs cheveux au naturel

À VOIR

Ces stars sans maquillage: le retour au naturel!