Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Duclos est enterré sous les huées des manifestants à Victoria

Le ministre fédéral responsable du logement a été cerné par des manifestants alors qu'il participait à un ralliement pour les droits des sans-abris à Victoria, mardi.

Jean-Yves Duclos a été noyé sous les huées de la foule qui lui a demandé si le gouvernement fédéral avait l'intention de construire plus de logements sociaux dans tout le pays.

Le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social a répondu qu'il voulait entendre l'opinion de la population sur le logement et les sans-abris. Toutefois, ses propos ont été enterrés sous les cris des manifestants qui scandaient "Trudeau lies, people die" ("Trudeau ment, des gens meurent").

M. Duclos rencontre ses homologues provinciaux et territoriaux dans la capitale de la Colombie-Britannique.

Ivan Drury, du groupe Alliance Against Displacement, a affirmé qu'il n'y avait jamais eu autant de sans-abris au Canada. Il a ajouté que les manifestants réclamaient du gouvernement la construction de 77 000 unités de logement social par année.

La manifestation a coïncidé avec une décision de la Cour suprême de la Colombie-Britannique ordonnant la fermeture d'un camp de sans-abris au Palais de justice de Victoria.

VOIR AUSSI:

L'itinérance au Canada

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.