NOUVELLES
27/06/2016 06:04 EDT | Actualisé 27/06/2016 11:09 EDT

Brexit: de la «kryptonite» pour le huard, mais une bonne nouvelle pour les Canadiens endettés?

Déjà fortement touché par la chute du prix du pétrole, le dollar canadien risque de demeurer à des niveaux très bas plus longtemps à cause du Brexit.

Le huard a perdu environ 0,01 $US vendredi alors que les marchés réagissaient à l'annonce que les électeurs britanniques ont choisi de sortir de l'Union européenne. La chute s'est poursuivie lundi, le dollar perdant un autre 0,5 cent US à environ 76,3 cents US.

dollar


Le faible prix du pétrole et les inquiétudes causées sur les marchés mondiaux par le Brexit sont comme «de la kryptonite pour le dollar canadien», a déclaré Shaun Osborne, chef stratégiste chez Scotiabank, cité par le Globe and Mail.

Dans une note aux clients envoyée lundi, M. Osborne note que le dollar canadien «est vulnérable aux baisses pendant les périodes d'aversion au risque», ce qui veut dire qu'il a tendance à chuter lorsque les investisseurs sont nerveux.

Mais si le Brexit est de la «kryptonite» pour le dollar canadien, c'est carrément un poison pour la livre sterling, qui a atteint lundi des profondeurs inégalées depuis 31 ans à moins de 1,32 $US. La plupart des devises ont perdu de la valeur par rapport au dollar américain au cours des derniers jours, parce que les investisseurs le voient comme une valeur refuge.

gbp

Bonne nouvelle pour les taux d'intérêts

Mais il n'y a pas que du mauvais. Avec un huard faible, la Banque du Canada risque d'être moins pressée de hausser ses taux d'intérêts, ce qui pourrait être une bonne nouvelle pour les consommateurs canadiens, qui sont lourdement endettés.

Dans un rapport publié vendredi après le Brexit, les économistes de la Banque TD suggèrent que la hausse des taux d'intérêts aux États-Unis pourrait être retardée en raison de l'incertitude économique. Et la même chose pourrait se produire au Canada si les prix des produits de base continuent de souffrir du Brexit.

La prochaine annonce de la Banque du Canada concernant ses taux d'intérêt est prévue le 13 juillet, mais on ne s'attend pas à une hausse cette fois-ci.

Cet article initialement publié sur le Huffington Post Canada a été adapté de l'anglais.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photoLe dollar canadien depuis 1825 Voyez les images