NOUVELLES
25/06/2016 09:53 EDT | Actualisé 25/06/2016 09:55 EDT

L'Impact est plus convaincant, mais fait match nul face au Sporting K.C.

PC

On ne sait trop si c'est le retour au jeu d'Ignacio Piatti qui a fait la différence, mais l'Impact de Montréal semblait avoir retrouvé ses repères offensifs, samedi, dans un verdict nul de 2-2 face au Sporting Kansas City.

Le problème, c'est qu'il n'a pu contenir Dom Dwyer, auteur de deux buts dans le camp adverse.

Piatti a inscrit son cinquième filet en autant de rencontres sur un penalty à la 39e minute et Lucas Ontivero a enfilé l'autre but de l'Impact qui, malgré un bel effort, a dû se contenter d'un sixième verdict nul à ses neuf dernières rencontres.

Piatti était de retour au jeu, lui qui s'est fait opérer au poignet le 3 juin. Pendant son absence, l'Impact n'avait pas réussi à trouver le fond du filet et sa présence a insufflé de l'énergie et de la créativité au front offensif.

La défense, parfaite à ses deux dernières sorties, n'a cependant pas été en mesure de museler Dwyer, qui semble bien s'y plaire sur la pelouse du Stade Saputo.

L'Anglais a inscrit ses huitième et neuvième buts en 11 matchs en carrière contre l'Impact pour permettre aux siens de récolter au moins un point dans un troisième match de suite.

L'Impact disputera son prochain match face au Revolution de la Nouvelle-Angleterre, samedi, au Stade Saputo.

Plus convaincant

Après avoir obtenu plus de chances dans les 15 premières minutes de jeu que pendant sa prestation fade de la semaine dernière, une nulle de 0-0 contre le Crew de Columbus, l'Impact a frappé dès la 16e minute _ et de brillante manière.

Didier Drogba a servi une tasse de thé à deux joueurs du Sporting avant de centrer le ballon vers le défenseur Hassoun Camara, monté sur le flanc droit. Ce dernier a fait dévier le ballon vers Ontivero, qui a complété de la tête en moins de deux.

Le Sporting a répliqué presque immédiatement par l'entremise de Dwyer, qui a redirigé de la tête le centre précis de Roger Espinoza à la gauche d'Evan Bush.

Après quelques minutes de répit, le onze montréalais s'est remis à la tâche. Kyle Bekker a servi une longue passe à Drogba dans la surface, et ce dernier a été fauché par Jimmy Medranda, obtenant du même coup un penalty. L'Ivoirien a laissé Piatti s'élancer et il n'a pas raté sa chance de propulser les siens en avant 2-1 à la 39e minute.

L'Impact a raté la chance de concrétiser certaines occasions au retour du vestiaire et le Sporting en a profité pour créer l'égalité. Dwyer _ encore lui _ a surpris Bush avec une frappe précise au poteau extérieur à la 59e minute, jetant une douche d'eau froide chez les 20 032 spectateurs.

Dominic Oduro est passé bien près de leur redonner le sourire cinq minutes plus tard quand il s'est retrouvé fin seul devant Tim Melia, mais son tir est passé à la droite du filet. Ontivero a par la suite été frustré par Melia lorsqu'il a redirigé un centre de Drogba avec sa tête.

Le Sporting a bourdonné aux alentours de la 70e minutes, mais Bush et sa défensive se sont dressés devant la menace. Le portier montréalais s'est notamment illustré lorsqu'il a bloqué le tir à bout portant de Jacob Peterson à la suite d'un manque de communication avec Victor Cabrera.

L'Impact a frappé à la porte dans les dernières minutes, tentant désespérément d'arracher un première victoire depuis le 28 mai, mais ses efforts n'ont pas été récompensés.

VOIR AUSSI:

Galerie photo Les 5 films des amoureux de soccer Voyez les images