BIEN-ÊTRE
25/06/2016 01:44 EDT | Actualisé 25/06/2016 04:18 EDT

À 16 ans, Chloë Grace Moretz a failli subir des chirurgies esthétiques

David McNew / Reuters
Actress Chloe Grace Moretz poses backstage at the 2015 American Music Awards in Los Angeles, California November 22, 2015. REUTERS/David McNew

La preuve que les standards de beauté irréalistes d'Hollywood sont dommageables n'est plus à faire. Mais un autre nom s'ajoute à la longue liste de femmes (et d'hommes) qui en ont souffert.

L'actrice Chloë Grace Moretz a admis au magazineElle qu'elle a songé à subir diverses chirurgies esthétiques, alors qu'elle était âgée d'à peine 16 ans, parce qu'elle n'acceptait pas son corps.

Dans une longue entrevue sur son parcours jusqu'à l'acceptation de soi, la jeune femme explique qu'elle souhaite maintenant être un exemple pour ses fans.

«Quand j'avais 16 ans, je voulais une augmentation mammaire. Je voulais faire enlever le gras sous mon menton. Je voulais une réduction des fesses. Et ma mère m'a formellement interdit de subir des chirurgies. Et grâce à elle, j'ai réussi à accepter tous ces détails qui provoquaient mon insécurité. Ils font partie de moi maintenant», raconte-t-elle.

Maintenant, elle choisit de combattre les standards de beauté irréaliste, notamment en étant honnête sur les réseaux sociaux.

«J'essaie de ne pas publier des photos sur Instagram qui sont retouchées et où je porte une tonne de maquillage», indique-t-elle.

La jeune actrice ajoute qu'il est important d'expliquer aux jeunes filles que les stars ne sont pas «nées comme ça».

Elle essaie aussi de faire preuve de transparence afin que ses fans comprennent ce qu'il en coûte aux stars pour demeurer sous les projecteurs.

«Oui, j'ai eu des extensions capillaires. Oui, la raison pour laquelle j'ai le corps que j'ai, c'est que je m'entraîne sept fois par semaine. Oui, je mange vraiment sainement, même si je n'en ai pas toujours envie et que je triche parfois. Mais personne ne naît comme ça. Parfois, il faut se battre et travailler fort pour obtenir quelque chose, tout en étant satisfait de qui vous êtes. C'est une balance difficile, mais je veux l'enseigner aux jeunes femmes.»

Cet article initialement publié sur le Huffington Post États-Unis a été traduit de l'anglais.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Chloe Grace Moretz Voyez les images