Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Montréal embauche la vérificatrice générale de Laval, Michèle Galipeau

La Ville de Montréal a recruté la vérificatrice générale de Laval pour occuper ce poste névralgique au cours des sept prochaines années.

Michèle Galipeau remplacera ainsi Jacques Bergeron, qui était en poste depuis juin 2009. Son mandat débutera le 15 août.

Mme Galipeau avait été nommée vérificatrice générale à Laval en 2012. Dans ses rapports, elle a notamment révélé que la troisième ville du Québec n'avait exercé aucun contrôle sur la consommation de carburant depuis 31 ans dans ses garages municipaux, ouvrant la porte au vol de carburant.

En 2014, elle avait aussi mis en évidence "l'improvisation" dans les transactions immobilières de Laval, affirmant que les documents de la Ville ne permettaient pas de justifier certaines ventes effectuées de 2010 à 2013.

Michèle Galipeau touchera un salaire de 210 000 $. Sa rémunération sera ensuite ajustée annuellement en fonction de l'indexation accordée aux cadres de la Ville de Montréal. Elle n'est pas admissible à un boni à la performance.

Voir aussi:

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.